vendredi,26 novembre 2021
AccueilA La UnePropriété intellectuelle: Canal+ et Antonella Ndembet pour la formation des magistrats

Propriété intellectuelle: Canal+ et Antonella Ndembet pour la formation des magistrats

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une audience déroulée le mercredi 13 octobre dernier au ministère de la Justice qu’une délégation de Canal+ Gabon conduite par sa directrice générale Sana Sionné a fait le plaidoyer du groupe qu’elle représente en vue d’aboutir à des recours judiciaires à l’encontre des diffuseurs pirates en l’occurrence Satcon. Réceptive de l’énième plainte, Erlyne Antonella Ndembet Damas s’est déclarée disposée à initier la formation des magistrats pour garantir aux investisseurs une protection de leurs droits.

Former les magistrats gabonais en matière de protection des droits à la propriété intellectuelle, c’est l’objet de la récente rencontre entre la Directrice générale de Canal+ Gabon et la Ministre de la Justice. Sana Sionné et Erlyne Antonella Ndembet Damas ont scruté, dans l’après-midi du mercredi 13 octobre 2021, les effets néfastes du piratage audiovisuel mais également de leurs services internet sans fil. Las d’être roulé dans la farine sans possibilité de réaction, le groupe Canal+ a sollicité un accompagnement franc des autorités gabonaises compétentes afin de mettre hors d’état de nuire l’opérateur dit « véreux » Satcon. 

Condamné à maintes reprises pour pratique commerciale illégale notamment dans la diffusion non autorisée des contenus protégés, Satcon se serait de nouveau illustré par la malice et la fourberie. Consciente de la gravité des dénonciations faites par l’un des partenaires assidus de l’État Gabonais, le membre du gouvernement a décidé de miser sur la formation de Magistrats en matière de protection des droits à la propriété intellectuelle, dans les domaines de l’audiovisuel et de la culture.Une perspective qui cadre avec la vision du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de faire de la destination Gabon « un environnement attractif et favorable à l’épanouissement des entreprises », a-t-elle rappelé.

A ce propos, Erlyne Antonella Ndembet Damas, a tenu à rassurer les équipes du groupe Canal+ sur la prise en compte de leur doléance par le Président du Tribunal de Commerce de Libreville. Précisant que « les lois naissent des contentieux », le membre du gouvernement a annoncé que des échanges d’expériences entre les magistrats gabonais et béninois vont bon train afin de trouver le mécanisme adéquat pour enrayer ces pratiques orchestrées par l’opérateur Satcon. Pour l’heure, la ministre de la Justice a d’ores et déjà révélé que l’École Nationale de la Magistrature sera mise à contribution pour accueillir les sessions de formation continue dans le domaine avec l’appui de Canal+.

Laissez votre commentaire

Enami Shop