dimanche,17 octobre 2021
AccueilDerniers articlesMouila: Moundambi, Mbadinga et Mihindou écroués pour viol sur une séropositive de...

Mouila: Moundambi, Mbadinga et Mihindou écroués pour viol sur une séropositive de 15 ans

Ecouter cet article

Freddy Christopher Moundambi, Aimé Roche Mbadinga et Jean Louis Mihindou, trois compatriotes âgés respectivement de 28, 25 et 65 ans séjournent depuis quelques jours à la maison d’arrêt de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Selon le quotidien L’Union, ces derniers auraient abusé sexuellement d’une jeune fille âgée de 15 ans, par ailleurs séropositive.

Selon le récit du quotidien L’Union, les faits se seraient déroulés au cours du mois de mars 2021. O.F.K, la jeune victime âgée de 15 ans est prise d’une forte fièvre. Son père, laborantin dans une structure hospitalière de Mouila après différents examens aurait découvert que sa fille serait positive au VIH. Une situation qui l’aurait amené à poser des questions à sa fille. Au cours de l’interrogatoire, celle-ci aurait avoué être une habituée de sorties nocturnes durant lesquelles elle aurait fait la rencontre de plusieurs hommes dont les trois accusés. 

Une fois les aveux obtenus, le géniteur aurait porté plainte auprès des services de la Police Judiciaire (PJ). Lesquels vont procéder après enquête à la mise aux arrêts de Freddy Christopher Moundambi, Aimé Roche Mbadinga et Jean Louis Mihindou. Ces derniers auraient reconnu au cours d’un interrogatoire avoir eu récemment des rapports sexuels avec la jeune O.F.K. Les deux jeunes auraient déclaré « avoir connu la jeune fille lors de ces escapades nocturnes » quant au sexagénaire, il aurait indiqué avoir pris l’habitude de l’appater avec de l’argent. 

Lors de la procédure, les officiers de police judiciaire ont fait passer des examens aux trois hommes pour connaître leur statut sérologique et les trois hommes ont été déclarés séronégatifs. Déférés devant le parquet de la localité, le lundi 27 septembre dernier, les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Mouila pour détournement de mineurs.  Freddy Christopher Moundambi, Aimé Roche Mbadinga et Jean Louis Mihindou risquent jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle et une amende pouvant aller jusqu’à 50 millions de FCFA, conformément aux dispositions de l’article 36 du nouveau code pénal.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop