samedi,15 mai 2021
AccueilDerniers articlesMinusca: retour au bercail pour le contingent gabonais le 16 février prochain

Minusca: retour au bercail pour le contingent gabonais le 16 février prochain

Après 15 mois passés en opération dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca), les soldats du contingent gabonais au sein de cette mission devraient être de retour dès la moitié du mois de février courant. Un retour qui intervient après le décès le 18 janvier dernier du fusilier de la Marine nationale, le maître Major Franck Donald Mboundou Moussounda dans une attaque armée. 

S’ils avaient été déployés pour une mission censée durer six mois, ce sera finalement un peu plus de 14 mois que les Casques bleus gabonais engagés au sein de la Minusca auront passés en Centrafrique. Une mission pour le moins délicate dans un pays marqué ces dernières années par des violences perpétrées par des groupes armées rivales. 

 Selon l’Agence gabonaise de presse (AGP), le retour du contingent gabonais devrait intervenir le 16 février, pour ce qui est de la première vague. Il s’agira notamment de « 36 éléments, parmi ceux qui étaient basés à Alindao, le quartier général de l’armée gabonaise, ainsi que 50 soldats en provenance de Mobay et 50 autres issus du site de Pombolo ». 

Par ailleurs, leur remplaçant, formant le 7e bataillon, officiellement présenté au président de la République au Camp Baraka, à Libreville, le 12 décembre 2020, à l’occasion de la célébration des 60 ans de la création des Forces armées gabonaises devrait rejoindre Bangui les semaines suivantes.  

Composé de 450 militaires dont 40 femmes, ce bataillon est composé des différents éléments des Forces de défense, notamment de la Gendarmerie nationale, de l’Armée de terre, de l’Armée de l’air, de la Marine nationale, du Corps des sapeurs-pompiers, de l’Aviation légère des armées, de la direction générale des services de Santé militaire et Génie militaire, de la Garde républicaine, de la Contre-ingérence et de la Sécurité militaire.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance