dimanche,4 décembre 2022
AccueilA La UneL'USTM transformée en poubelle géante: Mouguiama-Daouda impuissant !

L’USTM transformée en poubelle géante: Mouguiama-Daouda impuissant !

Ecouter cet article

Établissement de renommée ayant formé plusieurs hauts cadres de notre pays, l’Université des Sciences et Techniques de Masuku à Franceville dans la province du Haut-ogooué, n’est plus que l’ombre d’elle-même. Pis, l’absence d’entretien par les autorités de tutelle notamment le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda a fini par transformer ce temple du savoir en « poubelle géante ».

Jadis fleuron du système éducatif national, « Mbaya » n’est plus que l’archétype de l’échec gouvernemental en matière de politique publique pour l’enseignement supérieur. Une décrépitude patente visible tout le long de la structure qui semble être d’un autre âge. Une situation tributaire au peu d’investissement d’entretien, de rénovation et d’augmentation des structures d’accueil. À ce propos, le Syndicat national des enseignants-chercheurs et chercheurs (Snec-Ustm) a fait un état des lieux déplorable.

Une vue d’une salle de classe de l’USTM © D.R.

« Tout est dans une vétusté et une insalubrité qui facilitent la prolifération de maladies telles paludisme, typhoïde et de reptiles de tous genres. Ainsi salles de cours, de travaux dirigés, amphithéâtres et laboratoires de recherche sont dans un état qui heurte effroyablement tout visiteur. Est-on dans une université ? », a souligné une source autorisée. Pour les enseignants chercheurs, leur collègue Pr. Patrick Mouguiama-Daouda ne ferait rien pour améliorer les conditions d’apprentissage.

Il va sans dire que cette année encore devrait être ponctuée de grèves tous azimuts liées à l’inconsidération des pouvoirs publics. Pour l’heure, ce sont les nouveaux bacheliers qui y ont été orientés et ceux en fin de cycle qui devraient tout logiquement se retrouver perturbés par la situation. Et ce, du fait que les étudiants n’entendent pas regagner les cours avant qu’une solution pérenne soit trouvée et que la salubrité redevienne au cours des priorités du gouvernement. Vivement une réaction de Rose Christiane Ossouka Raponda appelée à la rescousse par la communauté estudiantine de Mbaya.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x