dimanche,18 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: une cinquantaine de délinquants fauniques mis hors d'état de nuire en...

Gabon: une cinquantaine de délinquants fauniques mis hors d’état de nuire en 2020

C’est le triste bilan dressé par l’organisation non gouvernementale (ONG) Conservation Justice durant son point d’activité de l’année écoulée 2020 dans la protection de la faune. Il ressort de ce bilan que malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19, 47 trafiquants ont été arrêtés grâce à 19 opérations menées avec les équipes du ministère des Eaux et Forêts ainsi que les forces de l’ordre.

Si la crise sanitaire liée à la pandémie à Coronavirus a fortement ralenti leurs activités menées dans les 9 provinces du pays, l’ONG Conservation Justice a tout de même pu réaliser des bonnes pêches. Il s’agit entre autres des saisies de matériels et des arrestations de délinquants fauniques. Des actions dans le cadre du projet d’Appui à l’Application de la Loi sur la Faune (AALF).

Au total ce sont 19 opérations qui ont été réalisées par les Eaux et Forêts soutenues par les forces de l’ordre. Des interventions fructueuses puisque 47 trafiquants fauniques ont été arrêtés. Il s’agit des sujets gabonais et d’autres nationalités. En termes de quantités saisies, ce sont 73 pointes d’ivoire, pour une masse de 334 kg, 4 peaux de panthère, 2 carabines de grande chasse et une arme de calibre 12. 

Par ailleurs, les interpellations des indélicats ont conduit au déferrement devant le parquet de 54 personnes mises en cause. Des poursuites qui ont abouti à des condamnations fermes allant de 180 à 730 jours. Des statistiques satisfaisantes pour le Directeur exécutif de Conservation Justice. « En matière de lutte contre le trafic de faune, le Gabon est un exemple à suivre dans la Sous-région et plus globalement en Afrique francophone », a révélé Luc Mathot.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion