mercredi,20 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: un gang mis hors d'état de nuire après avoir semé la...

Gabon: un gang mis hors d’état de nuire après avoir semé la terreur dans tout le pays

Ecouter cet article

Les agents de la direction des affaires criminelles (DAC) de la Police Judiciaire (PJ) viennent de réaliser un gros coup en mettant la main sur cinq membres du gang de braqueurs qui ont semé la terreur dans plusieurs villes du pays. En effet, Djerry Carel Mboula, Dan Stephy Mfoubou, Christian Nguema Ndong, Aimé Désiré Amvame et Laurent Minko, tous Gabonais, ont été interpellés récemment. Ces derniers  étaient activement recherchés par les Forces de l’ordre pour plusieurs infractions en bande organisée. 

Selon le quotidien L’Union dans sa livraison du jeudi 1er juillet 2021, les faits se seraient produits plusieurs années durant, notamment en 2012, 2018 et 2020. Djery Cartel Mboula serait le cerveau du vol de 22 fusils de chasse perpétré en novembre 2020 à la Direction provinciale des Eaux et Forêts de la Ngounié en complicité avec Nguema Ndong. Quant à Mfoubou il serait l’auteur d’un vol au tribunal de Mouila durant lequel il a subtilisé un revolver et plusieurs pointes d’ivoire en 2018.

La bande de malfrats aurait également avoué d’autres crimes. Notamment, le cambriolage d’une station Engen de Lambaréné emportant avec eux 12 millions de FCFA et un autre à la station Petro Gabon de Mouila où ils ont emporté 14 millions entre autres. D’ailleurs lors de ce dernier coup, ils n’ont pas hésité à tirer sur le veilleur de nuit qui y aurait laissé la vie. Certains effets qui avaient déjà été vendus par les agresseurs ont pour la plupart été récupérés par les enquêteurs.

Selon une source proche du dossier, les suspects seront présentés devant le Procureur de la République de la formation spécialisée du Tribunal de Première Instance de Libreville mais aussi de Mouila pour répondre des faits de vol, coups et blessures ayant entraîné la mort et complicité de crimes et délits. Les mis en cause risquent plusieurs années de prison conformément aux dispositions des articles 48, 223 et 296 du code pénal gabonais.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop