mercredi,1 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: Major Transport et Le Transporteur Voyages suspendus pour non-respect du protocole...

Gabon: Major Transport et Le Transporteur Voyages suspendus pour non-respect du protocole sanitaire

Ecouter cet article

Le mercredi 13 octobre 2021, la brigade mixte du Comité de plan de veille et de riposte contre l’épidémie de coronavirus au Gabon (Copil), a au cours d’une descente sur le terrain procédé à la suspension des activités pour une durée indéterminée des agences Major Transport et Le Transporteur Voyages. Une décision qui fait suite au non-respect du protocole sanitaire par lesdites structures.

Alors que le Gabon connaît depuis quelques semaines un regain de contaminations au covid-19 et l’apparition du variant Delta, le Copil a multiplié des descentes sur le terrain. L’opération dont l’objectif était de vérifier l’effectivité du respect des gestes barrières dans diverses structures a vu les activités de deux agences de transports interrompues.

Les deux agences se seraient adonnées à ce qui pourrait être qualifié comme du « Corona Business ». Contacté par nos confrères de Gabon Review, un responsable du Copil a indiqué que « les agences ont fait les frais de cette opération de contrôle du respect des mesures gouvernementales contre le coronavirus. Leurs fautes étant d’avoir fait du business sur la crise sanitaire actuelle en plus de mettre en danger de nombreuses personnes à l’intérieur du pays ».

Pour permettre aux personnes ne possédant ni test PCR négatif ni laissez-passer de voyager, ces agences ont mis en place des tarifs spéciaux. « Cette augmentation des prix du transport est justifiée par le fait que ces agences prévoient systématiquement de soudoyer les gendarmes sur la route pour laisser passer des personnes en irrégularité. Or, ce faisant, elles font voyager des personnes qui sont à l’origine des décès à l’intérieur du pays et des contaminations de masse particulièrement à Oyem et à Makokou comme le prouvent depuis quelque temps les chiffres de la situation épidémiologique », déplore un membre de la brigade mixte.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop