dimanche,14 août 2022
AccueilA La UneGabon: l'État jette l'éponge sur la gestion des structures hôtelières

Gabon: l’État jette l’éponge sur la gestion des structures hôtelières

Ecouter cet article

C’est l’effroyable décision qui a été prise par l’État gabonais sur la gestion des structures hôtelières. En effet, Alvaro Mouanga, Directeur général de l’hôtellerie a annoncé le jet d’éponge par les autorités publiques car les tensions de trésorerie et la dette vis-à-vis du personnel ne leur permettaient pas d’être à la hauteur des exigences du secteur pourtant source de ressources financières sous d’autres cieux, rapporte L’Union dans sa livraison du 8 juillet dernier.

Du Ré-Ndama à Glass repris par le Groupe Wali Hotels & Resorts en 2018 aux hôtels Heliconia en voie d’être cédés aux opérateurs économiques privés, la déliquescence du secteur hôtelier ne fait que se matérialiser. D’ailleurs, c’est en toute sagesse que l’État gabonais a récemment annoncé une vaste opération de cession de ses actifs aux investisseurs qui pourraient gérer au mieux ces structures.

S’il s’était réapproprié l’Okoumé Palace pour un faramineux montant de 12 milliards de FCFA auprès de la Libyan African Investment Company (Laico), l’État gabonais semble essoufflé. Les difficultés liées à l’entretien des structures hôtelières semblent de moins en moins soutenables. À l’heure où nous couchons ces lignes, le Mvett Palace est désormais sous pilotage privé.

D’ailleurs, devant la presse, le Directeur général de l’Hôtellerie a annoncé la couleur dans les colonnes du quotidien L’Union dans sa livraison du 8 juillet 2022. « Nous allons donc faire un état des lieux du patrimoine de l’Etat, rechercher les meilleures formules pour pouvoir trouver des investisseurs privés qui, sur la base des conventions ou des contrats, vont récupérer la gestion de ces structures-là», a confié Alvaro Mouanga.


Ainsi donc, l’ensemble des structures hôtelières construites à l’occasion des Coupes d’Afrique des nations (CAN) de 2012 et 2017 devront de trouver « un nouveau mode de gestion des structures hôtelières publiques », a précisé le Directeur général de l’Hôtellerie. Il s’agit entre autres des hôtels Heliconia, Léconi Palace, hôtel Belinga, Mvet Palace et Relais Nyanga. Une page qui se tourne pour ces établissements, jadis fleuron de l’économie diversifiée gabonaise.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x