dimanche,29 janvier 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneGabon: le gouvernement veut régler le problème de la destruction de la...

Gabon: le gouvernement veut régler le problème de la destruction de la chaussée lors de la pose des canalisations

Ecouter cet article

Ce mardi 17 mai, le siège de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) a servi de cadre à une séance de travail entre le ministre de l’Energie Alain Claude Bilie-By-Nze, le ministre des Travaux publics Léon Armel Bounda Balonzi et les entreprises en charge du Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville (PIAEPAL). Il était question lors de cette rencontre d’échanger sur la remise en état des voiries où ont été réalisées des tranchées nécessaires à la pose des 

En effet, les tranchées réalisées sur la chaussée dans le cadre du PIEPAL constituent une sérieuse préoccupation pour les populations. C’est dans l’optique de régler cette situation que les membres du gouvernement ont tenu à discuter avec les entreprises en charge des travaux  afin « de réhabiliter à l’identique les différentes voiries ayant fait l’objet de dégradation, du fait de la pose de canalisations dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet »

Il faut souligner que l’ouverture de ces tranchées, combinée à l’érosion, dégrade considérablement les routes et rend la circulation difficile non seulement pour les automobilistes mais aussi pour les piétons. D’où la nécessité de procéder le plus rapidement possible à la réhabilitation avec l’appui du ministère des Travaux publics qui se chargera de veiller à ce que les travaux se font « dans les règles de l’art, dans le respect des normes établies en la matière », a souligné Alain-Claude Bilie-By-Nze.

« Naturellement, pour ce travail, les entreprises décaissent la chaussée, notamment en créant des tranchées pour faire passer les canalisations. Et là, nous avons fait le tour, pour remettre les voiries tranchées en état. Et au niveau du ministère des Travaux publics, nous avons pris les dispositions utiles pour montrer à notre collègue de l’Energie, la méthode à utiliser pour refermer ces tranchées-là », a indiqué pour sa part le ministre des Travaux publics  Léon Armel Bounda Balonzi.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x