lundi,26 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: le BAM Furor de la Marine espagnole en soutien à la...

Gabon: le BAM Furor de la Marine espagnole en soutien à la lutte contre la piraterie

Ecouter cet article

Le mardi 20 avril 2021, le quai  du New Owendo international port (NOIP)  a servi de cadre à la cérémonie de réception du Bâtiment d’Action Maritime (BAM) Furor, de la marine espagnole. Une escale dans les eaux gabonaises qui s’inscrit dans le cadre de la coopération avec la marine gabonaise et les agences gabonaises responsables de la lutte contre la piraterie et la sécurité maritime notamment dans le Golfe de Guinée. 

C’est en présence du ministre de la Défense Michaël Moussa Adamou et de l’ambassadeur d’Espagne au Gabon, Fernando Alonso Navaridas que s’est déroulée la visite du BAM Furor de la marine espagnole. Une visite assurée par le commandant, Diego Mejias Mendoza qui a permis aux personnalités présentes lors de cette cérémonie de faire connaissance avec ce patrouilleur offshore de dernière génération. 

Cette escale prévue du 19 au 20 avril à Libreville et du 21 au 25 avril à Port-Gentil s’inscrit dans le cadre du plan espagnol de diplomatie de la défense et sécurité coopérative et du projet des présences maritimes coordonnées de l’Union européenne. Ainsi, durant ce passage dans les eaux gabonaises, il est prévu des activités de coopération et des exercices d’entraînement conjoint avec la marine nationale notamment dans les domaines tels que la sécurité maritime, la connaissance du milieu maritime ou encore l’assistance médicale. 

Au terme de la visite, l’ambassadeur d’Espagne au Gabon s’est réjoui de l’arrivée du navire espagnol au Gabon, fruit de la coopération hispano-gabonaise notamment dans la lutte contre la piraterie. « Le Furor est le navire le plus récent de la marine espagnole qui a été spécifiquement conçu pour la lutte contre la piraterie. » a déclaré  Fernando Alonso Navaridas.

L’arrivée du BAM Furor au Gabon, sera d’une grande aide pour le renforcement des capacités de la marine nationale et de plusieurs agences gabonaises dans la lutte contre la piraterie. Une aide qui tombe à pic au vu des récentes attaques et prises d’otages enregistrées ces dernières années au large des côtes gabonaises et dont la dernière remonte au mois de février 2021. 

Pour rappel, le navire espagnol est un patrouilleur de dernière génération, il a été mis en service en 2019. C’est le bateau le plus moderne de la catégorie de la marine espagnole et il est constitué d’unités polyvalentes très efficaces dans la lutte contre la piraterie.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales