samedi,27 novembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: la Conasysed et le Sena annoncent un sit-in devant la primature

Gabon: la Conasysed et le Sena annoncent un sit-in devant la primature

Ecouter cet article

C’est au terme de leur assemblée générale qui s’est tenue le samedi 30 octobre 2021 à l’école Martine Oulabou que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) et le Syndicat de l’éducation nationale (Sena) ont décidé de durcir le ton de leur mouvement. À ce propos, les syndicalistes ont annoncé la tenue d’un sit-in le lundi 08 novembre prochain devant le ministère de la Fonction publique et la continuité de la grève générale jusqu’à satisfaction des revendications inscrites dans leur cahier de charges.

Plus de deux semaines après le début de leur mouvement, la Conasysed et le Sena n’ont toujours pas décoléré. Pis, les syndicalistes comptent durcir leur mouvement afin de fustiger la négligence dont font preuves les autorités concernant leurs revendications. Ainsi, au cours de leur dernière assemblée générale du samedi 30 octobre dernier, les syndicalistes ont annoncé la tenue prochaine d’un sit-in devant le ministère de la Fonction publique.

Ainsi, les deux grosses entités associatives du secteur éducatif ont annoncé le durcissement de leur mouvement lancé depuis plusieurs semaines. Pour Louis Patrick Mombo et Fridolin Mve Messa, respectivement délégué général de la Conasysed et secrétaire général du Sena, cette levée de boucliers « prévue pour le lundi 08 novembre 2021 au Ministère de la Fonction publique a pour but d’amener le locataire dudit département à signer l’arrêté organisant les concours internes d’entrée à L’ENI et à L’ENS et d’autres textes réglementaires. ».

Pour rappel, la Conasysed et le Sena ont demandé la satisfaction des points urgents inscrits au cahier de charges. Notamment, la régularisation des situations administratives, l’organisation des concours internes d’entrée à l’ENI et à l’ENS et le paiement des rappels solde pour ne citer que ceux-là. Un nouveau dossier pour le Pr Patrick Mouguiama Daouda, ministre de l’Éducation nationale, qui devra prendre ce problème à bras le corps en engageant des pourparlers pour la continuité sans incident de l’année scolaire 2021-2022.

Au terme de la rencontre, l’assemblée générale a également « adressé ses félicitations aux enseignants de l’Ogooué-Lolo qui, à la suite d’une assemblée générale tenue à Koulamoutou ce 30 octobre 2021, ont décidé de l’entrée en grève dès mardi 02 novembre 2021». Non sans inviter l’ensemble des enseignants du territoire national à se joindre au mouvement afin d’obtenir la satisfaction totale de leurs revendications.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop