lundi,18 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: en chute de 28%, les recettes pétrolières affichent leur plus bas...

Gabon: en chute de 28%, les recettes pétrolières affichent leur plus bas niveau depuis 2016

Ecouter cet article

Comme il fallait s’y attendre au regard d’un contexte économique marqué par une pandémie qui a plombé la demande mondiale, les recettes pétrolières gabonaises ont fortement chuté en 2020. Établies à 747,2 milliards de FCFA en 2019, elles affichent au terme de l’exercice écoulé une chute de près de 30% à 536,4 milliards de FCFA, soit leur plus bas niveau depuis 2016.

Bien que l’objectif annuel ait pu être dépassé de 15,7 points comme le révèle la note de conjoncture sectorielle à fin décembre élaborée par les services de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale (Dgepf), les recettes pétrolières ont fortement accusé le coup. Dans un contexte de quotas imposés par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de baisse drastique de la demande, ces recettes ont chuté de 28,2% pour s’établir à 536,4 milliards de FCFA.

En effet, comparativement à l’année précédente où elles représentaient plus de 747 milliards de FCFA, ces recettes ont subi au cours de l’exercice écoulé, le contre coup de la baisse simultanée du prix du baril de pétrole et de la production. Une situation qui a négativement impacté le niveau de richesse national, puisque le PIB a lui aussi baissé de plus 10% sur la période sous-revue.

A leur plus bas niveau depuis 2016, année marquée par une crise aux conséquences « historiquement » négatives, ces recettes en guise de signe annonciateur de la nécessité de diversifier notre économie, affichent donc un niveau relativement bas. Au regard du regain de la pandémie de Covid-19 observé à travers le monde, difficile d’imaginer l’exercice en cours, afficher de meilleurs résultats. 

On notera tout de même l’évolution significative à mettre à l’actif des impôts sur les sociétés pétrolières qui progressent de plus de 43% à 176,5 milliards de FCFA, alors que dans le même temps la redevance minière proportionnelle (RMP) chute de plus de 43% à 176,5 milliards de FCFA. En chute libre également, les transferts effectués par la Société gabonaise de raffinage (Sogara), qui passent de 93,3 milliards de FCFA en 2019 à 8,4 milliards de FCFA en 2020, soit une baisse de 91%.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop