lundi,18 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: écroué à la prison de Mouila pour viol sur la nièce...

Gabon: écroué à la prison de Mouila pour viol sur la nièce de 9 ans de son ex compagne

Ecouter cet article

Un sujet de nationalité gabonaise âgé de 37 ans et répondant au nom de Joe Boris Eva séjourne depuis quelques jours à la maison d’arrêt de Mouila. Selon le récit de notre confrère L’Union dans sa livraison du samedi 17 et dimanche 18 juillet 2021, ce dernier aurait abusé sexuellement de la nièce de son ex-compagne âgée d’à peine 9 ans à qui il aurait sommé de n’en parler à personne, sous peine de représailles.

Selon le récit rapporté par L’Union, les faits se seraient déroulés au cours du mois de mai 2021 à Mouila. Ce jour-là, en l’absence de la grand-mère de la victime qui était au champs, Joe Boris Eva se rend au domicile de son ex-compagne et y trouve la jeune G.M.T. Pendant que ses frères sont en train de jouer au salon, la jeune fille s’en va dans une autre pièce pour se désaltérer, le présumé violeur la suit et après avoir satisfait sa libido, la somme de ne rien raconter aux parents. 

Malheureusement pour Joe Boris Eva, la mère de la victime Shirley remarque un changement dans le comportement de sa fille. Elle va donc procéder à un examen plus approfondi qui l’amène à constater que G.M.T a perdu sa virginité. S’en suit alors un interrogatoire au cours duquel, la victime n’hésite pas à dénoncer son ex beau-père. Sur ces entrefaits, le mis en cause sera interpellé par les éléments de l’antenne de la Police judiciaire de Mouila, lequel s’était déjà réfugié au domicile de sa nouvelle dulcinée.

Après avoir nié les faits qui lui sont reprochés, Joe Boris Eva a fini par reconnaître avoir abusé sexuellement de la jeune G.M.T. Déféré devant le parquet de la République, l’accusé a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Mouila pour présomption de viol sur une mineure de moins de 15 ans. Il risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle et une amende de 50 millions de FCFA au plus, conformément aux dispositions de l’article 401 du nouveau code pénal.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop