mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneGabon: Ali Bongo absent à son procès devant la Cour de cassation

Gabon: Ali Bongo absent à son procès devant la Cour de cassation

Ecouter cet article

Attendu au palais de justice de Libreville ce vendredi 21 janvier 2022 pour une confrontation avec le collectif « Appel à agir » pour affaire portant sur sa présumée incapacité à assurer la destinée de la Nation en raison d’une santé fragilisée après avoir subi un accident vasculaire cérébral (AVC), Ali Bongo Ondimba ne devrait pas déférer à cette convocation. Néanmoins, le Chef de l’État sera représenté par ses conseils en l’occurrence Minko-Mi-Ndong et Bhongo Mavoungou.

Le Tribunal de première instance de Libreville a refusé du monde ce vendredi 21 janvier 2021, date du règlement définitif de l’affaire opposant le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba au collectif « Appel à agir ». Après une longue accalmie, la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire gabonais devra trancher ce litige qui persiste avec ce mouvement citoyen qui émet des profonds doutes quant à la capacité du président de la République à assurer sa fonction après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Pour sa part, Ali Bongo Ondimba qui avait déclaré « avoir de l’énergie à revendre » ne devrait, selon des sources concordantes, pas effectuer le déplacement du Tribunal de première instance de Libreville où les populations se sont regroupées au-delà de la barrière de cette institution pour tenter d’apercevoir le Chef de l’État. Ce sera donc peine perdue. La confrontation devra donc se dérouler entre conseils avec pour la défense Maîtres Minko-Mi-Ndong et Bhongo Mavoungou.

Pour rappel, quelques mois après l’accident vasculaire cérébral qu’il avait eu,le collectif « Appel à agir » comprenant Marc Ona Essangui, Placide Aubiang Nzeh, Noël Bertrand Boundzanga, Elza-Ritchuelle Boukandou, Franck Ndjimbi, Nicolas Nguema, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, Anges Kevin Nzigou et les honorables Edgar Owono et M. Minault Zima Ebeyard avait sollicité de la justice qu’une expertise médicale sur les aptitudes du chef de l’État soit effectuée. Une requête balayée d’un revers de la main. Autant dire que cette journée s’annonce haletante.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop