jeudi,29 juillet 2021
AccueilA La UneGabon: 15 115 personnes sans acte de naissance

Gabon: 15 115 personnes sans acte de naissance

Ecouter cet article

C’est ce que révèle une enquête effectuée par le gouvernement en 2014 et qui a permis d’identifier 15 115 personnes sans acte de naissance sur l’ensemble du territoire national. Une situation préoccupante qui semble concerner tant les populations vivant dans les zones rurales que celles qui résident dans les principaux centres urbains.

En effet, cette enquête dont les chiffres ont vraisemblablement évolué met en lumière les difficultés rencontrées par une grande partie de la population gabonaise quelle que  soit sa zone de résidence. Ainsi, cette opération avait permis d’identifier 15 115 personnes sans acte de naissance. Un fait pour le moins étonnant qui suscite des interrogations de la part de certains membres du gouvernement. 

Une situation qui s’explique entre autres par les délais trop courts pour l’établissement d’une déclaration de naissance, soit 3 jours pour les centres urbains et une semaine dans les zones rurales, l’état de deseourement de certains parents qui quittent nuitamment les maternités pour échapper à la facture liée aux frais d’accouchement, la discrimination à l’exemple des femmes pygmées qui sont très mal reçues dans les maternités, l’ignorance des procédures et de délais pour les parents. 
C’est d’ailleurs dans cette optique que le ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Koho Nlend a initié un projet d’établissement de 3 000 actes de naissance dans plusieurs provinces du pays. Une initiative qui vise à régler ce phénomène qui est un véritable problème pour ces enfants privés d’actes de naissance qui très souvent « devront faire face à l’exclusion et à la discrimination, un handicap social qui peut les pénaliser toute leur vie ».

Laissez votre commentaire