mercredi,30 novembre 2022
AccueilA La UneDiplomatie: l’ambassade du Gabon au Togo fermée faute de règlement de la...

Diplomatie: l’ambassade du Gabon au Togo fermée faute de règlement de la facture d’électricité

Ecouter cet article

Que se passe-t-il au sein de la représentation diplomatique du Gabon au Togo? C’est la question qu’on pourrait se poser à la suite de la décision pour le moins curieuse de l’actuel ambassadeur Sayid Abeloko de procéder de manière unilatérale à la fermeture les locaux de cette représentation diplomatique prétextant des travaux, alors que des sources proches de l’ambassade évoquent l’incapacité d’apurer les factures d’électricité. 

Décidément l’ambassade du Gabon au Togo est loin d’avoir fini avec les scandales. En effet, après celui portant sur l’abandon des travaux de construction de ses nouveaux locaux financés à 100% par l’Etat gabonais, cette représentation devrait faire une fois la une de l’actualité diplomatique après la décision de l’actuel ambassadeur de fermer les bureaux où cette représentation est domiciliée.

C’est par le biais d’une note d’information référencée n°00048/AGTBG/22 et datée du 16 novembre 2022 que l’ambassadeur Sayid Abeloko a « informé l’ensemble du personnel, le public et les usagers que pour des raisons de travaux » de la fermeture de l’ambassade à compter du jeudi 17 novembre. Une mesure pour le moins curieuse, puisqu’elle contraste avec les informations recueillies par Gabon Media Time. 

Selon des sources proches de la représentation diplomatique, contrairement aux justifications apportées par le diplomate, cette mesure serait consécutive à l’incapacité de ce dernier à régler la facture d’électricité auprès de la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET). D’ailleurs dans une correspondance signée de la directrice centrale commerciale et communication Edwige Dorso, l’ambassadeur du Gabon au Togo est sommé d’éponger les factures d’énergie des mois de juin et juillet 2022 dont le montant total s’élève à 1 324 750 FCFA. 

« Nous vous prions par conséquent de bien vouloir prendre les dispositions nécessaires pour nous régler ces impayés factures énergie avant le 05 novembre 2022. Passé ce délai, faute de règlement de ces créances, nous nous verrons dans la pénible obligation de suspendre la fourniture de l’énergie électrique sur les sites (chancellerie et domicile) », a averti la responsable de la Compagnie énergie électrique du Togo. Une menace qui vraisemblablement aurait contraint le mauvais payeur à fermer les locaux de l’ambassade sans en référer à sa hiérarchie.

Des agissements qui ne manqueront pas de susciter des questionnements sur la destination prise par le budget de fonctionnement qui devrait pourtant être utilisé pour le règlement de ce type de charge. Vivement une réaction du ministère des Affaires étrangères pour faire la lumière sur cette affaire qui ternira sans aucun doute l’image du Gabon à l’international.  Wait&See!

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x