mardi,5 juillet 2022
AccueilA La UneAfrique subsaharienne: le FMI suggère la mise en oeuvre de plusieurs réformes...

Afrique subsaharienne: le FMI suggère la mise en oeuvre de plusieurs réformes pour sortir de la zone rouge

Ecouter cet article

Le mercredi 25 mai dernier les locaux de l’Institut de l’économie et des finances (IEF)-Pôle régional de formation des régies financières de l’Afrique centrale de Libreville a servi de cadre à la présentation par le représentant résident du Fond monétaire international (FMI) au Gabon Gomez Agou Gbedia des perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne. Occasion pour ce dernier de décliner les propositions de l’institution financière pour permettre une relance rapide de la croissance et sortir cette partie du continent des difficultés auxquelles elle pourrait faire face notamment avec la guerre en Ukraine. 

C’est en présence de Vincent de Paul Massassa et de Francis Nkea, respectivement ministre du Pétrole et ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption, que s’est déroulée cette conférence de présentation. A cet effet,  le représentant résident a dressé un diagnostic exhaustif de la situation économique des pays d’Afrique subsaharienne impacté par l’opération militaire de la Russie en Ukraine. 

Selon Gomez Agou, ce conflit a eu pour conséquence essentielle de provoquer un accroissement du prix du baril de pétrole, la flambée des prix des produits alimentaires et la complexification des conditions de financement des Etats, le tout exacerbé par un contexte déjà marqué par la pandémie de covid-19 et des tensions sociales et politiques dans certains pays. De ce fait, le représentant de l’institution financière a émis deux axes d’actions pour permettre aux économiques des pays d’Afrique subsaharienne de sortir de la crise. 

« A court terme, il faudra trouver un équilibre entre la croissance économique et la maîtrise de l’inflation, le deuxième devra consister à veiller à ne pas aggraver la situation d’endettement des Etats membres de notre région et le troisième sera de gérer les pressions sur le taux de change », a-t-il déclaré.  Dans le même élan, sur le moyen terme le représentant résident du FMI  a encouragé les États membres à mettre en œuvre la transition énergétique, à diversifier l’économie pour renforcer leur résilience et encourager les pays à redynamiser le secteur privé.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x