ZLEC: seuls le Gabon, le Congo et le Cameroun offrent des garanties en zone CEEAC

Siège de la CEEAC à Libreville © D.R

Réuni le lundi 2 avril dernier à Douala au Cameroun, les membres du comité du commerce, des douanes et de l’immigration de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), ont échangé sur les diligences à respecter, pour rendre effective la zone de libre-échange continentale (ZLEC) dans la CEEAC.

Au cours de cette séance de travail, le comité a notamment invité le secrétariat de la Communauté à poursuivre et intensifier ses efforts, dans le but de mobiliser les États membres en vue d’atteindre l’objectif à moyen terme, qui est la mise en place d’une zone de libre échange sous régionale.

Rappelant qu’à ce jour, sur les 11 États membres, seuls le Gabon, le Cameroun et le Congo, ont su intégrer le «tarif préférentiel de l’espace communautaire»  à leurs différentes lois de finances. Le comité a insisté sur la nécessité pour les États, d’intensifier les réformes.

Avec un marché d’un peu plus de 170 millions d’habitants, sur les 1,2 milliards que comptent le continent, la CEEAC constitue 15% du marché global africain, ce qui dans l’optique d’une diversification économique est non-négligeable.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire