ZES de Nkok : entre installation de nouvelles entreprises et créations d’emplois

Dans le cadre d’une visite de presse comptant pour leur tournée qui va durer 20 jours à l’intérieur du pays (du 15 janvier au 5 février 2018), Dieudonné Minlama et les responsables d’Olam Gabon et une quarantaine de journalistes étaient à la Zone économique spéciale de Nkok ce lundi 15 janvier 2018 constater la création, la diversification, l’évolution et les transformations que connait quotidiennement l’un des piliers de l’économie gabonaise.

Situé sur la nationale 1 à plus de 27 km de Libreville, la ZES de Nkok se présente désormais comme une véritable concrétisation du Gabon vert et du Gabon industriel que défend le Président Ali Bongo. En effet, construite sur une superficie de 1 126 hectares dont 800 sont valorisées à nos jours, la ZES de Nkok se présente un peu plus chaque jour comme un modèle sous régional dans la matérialisation du projet de fabrication et de transformation locale des matériaux industriels et naturels.

Mise en place grâce à la matérialisation d’un accord entre l’Etat gabonais (actionnaire à 40% du projet) et la firme singapourienne Olam Internationale, la ZES héberge actuellement  plusieurs entreprises nationales et internationales réparties dans de nombreux secteurs d’activité: bois, métallurgie, recyclage, génie civil et construction, cosmétique et pharmaceutique, télécommunications, hydrocarbures, services tertiaires, et bien d’autres encore.

Pour le Coordinateur en charge du service prospection, Olivier Ngoma, « la ZES de Nkok est l’un des espaces économiques les plus dynamique d’Afrique centrale dans lequel le gouvernement gabonais le groupe Olam international ont mis en place un cadre propice aux affaires afin de diversifier l’économie nationale. Elle est composée de 3 sous zones : industrielle, commerciale et résidentielle. Nous comptons environs 99 opérateurs économiques en cours d’acquisition des parcelles dans la zone,  parmi lesquelles 32 sont en cours de construction et 26 déjà en activités avec un peu plus de 1600 emplois créés».

A côté des activités de fabrication des matériaux industriels, de plus en plus d’entreprises s’y installent pour la transformation du bois gabonais. Nous avons par exemple pu apprécier Afeefa, Gabon Veneer, Otm Plawood, Entrée Bureaux, Woodville Furniture Gabon, Gabon Wood Clean et bien d’autres, spécialisées dans le déroulage et la transformation du bois en contreplaqué, la fabrication de table-bancs dont une partie a déjà été achetée et livrée dans les lycées et collèges par le gouvernement.

«A la ZES, la feuille de contre-plaqué est vendue à 4000Fcfa. Entreprises, détaillants et particuliers sont désormais invités à la consommation locale de ce produit parmi tant d’autres» nous a confié un des communicateur. Et, pour le nouveau responsable de la ZES, Ntougou Gabriel, «le but de la zone économique spéciale de Nkok est de contribuer à exposer une vitrine des compétences des exploitants forestiers gabonais et des industries dans la valorisation des matières premières par une industrie novatrice et de pointe».

Par ailleurs, on y trouve également un guichet unique visant la facilitation des démarches et les procédures administratives afin de permettre aux entreprises de s’implanter sans difficultés afin de garantir la compétitivité des investissements au niveau national et internationale.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire