mardi,19 octobre 2021
AccueilA La UneZacharie Myboto: «le boycott et l’abstention ouvrent un boulevard au plan de...

Zacharie Myboto: «le boycott et l’abstention ouvrent un boulevard au plan de monarchisation du Gabon»

Ecouter cet article


C’est à la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée ce mercredi 17 octobre à la Chambre de commerce de Libreville que les Présidents des formations politiques Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) et Union Nationale (UN) Alexandre Barro Chambrier et Zacharie Myboto, ont tenu à faire le point sur le scrutin du samedi 6 octobre 2018. A cette occasion, ils n’ont pas manqué de dénoncer des fraudes massives orchestrées par le Parti Démocratique Gabonais (PDG), avant d’évoquer les conséquences du boycott et de l’abstention sur ce scrutin.

D’entrée de jeu, les  conférenciers qui au cours de leurs interventions respectives, ont tenu à remercier leurs électeurs pour la confiance portée à leur adresse et la participation aux Élections législatives et locales, ont clairement martelé qu’ils assument leur choix de prendre part à ce rendez vous électorale.

Revenant sur les résultats de ces élections couplés, ils ont indiqué que le boycott et l’abstention ne faisaient pas partie de leur stratégie pour enfin arriver à l’alternance politique du Gabon. Qu’au contraire, cette façon de faire à laquelle appelle une frange de l’opposition gabonaise ne ferait que légitimer durablement le pouvoir d’Ali Bongo et des siens dont l’objectif est de s’éterniser au sommet de l’Etat.

Critiquant la position adoptée par les partisans à “l’attentisme”, le président de l’Union nationale a relevé que cette posture n’avait d’autre fin que de renforcer le pouvoir en place. «Le boycott et l’abstention ouvrent un boulevard au plan de monarchisation du Gabon, que nous rejetons tous totalement », a-t-il martelé. Il a également rappelé que « la seule voie royale de  sortie de la situation catastrophique du Gabon sera la voix des urnes».

Alexandra Barro Chambrier et Zacharie Myboto ont d’ailleurs rassuré les populations sur leur volonté de poursuivre leur combat en usant des moyens démocratiques dans le dessein d’atteindre leur objectif. «Les Gabonais et Gabonaises doivent donc choisir la voie des urnes pour clairement exprimer leur position car l’évidence est telle que le Gabon n’est pas la chasse gardée d’un pouvoir qui chaque jour contribue à sa destruction. Comment comprendre que dans un pays où le pouvoir crie à une crise économique, des personnes lors d’une elections dépensent des sommes faramineuses pour convaincre l’électorat de voter en leur faveur?», se sont-ils interrogés.   

Suite à un taux d’abstention avoisinant les 60% au premier tour du scrutin du 6 octobre dernier, ils ont appelé les Gabonaises et les Gabonais au sursaut patriotique et à participer massivement au second tour de ces élections jumelées dans l’optique de faire élire les candidats de leur formations politiques respectives prenant part à ce deuxième round électoral.     

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop