Yves Fernand Manfoumbi suggère à Sobraga de brasser le mussungu et le vin de palme

C’est l’idée émise par le ministre de l’Agriculture chargé du projet Graine,  Yves Fernand Manfoumbi, lors d’une visite à la Société des brasseries du Gabon (Sobraga), ce jeudi 23 mars, nous rapporte Gabonactu. Le brassage de ces deux boissons locale serait un plus value, et pourrait contribuer à valoriser les produits très prisés par les consommateurs gabonais.

C’est accompagné de son ministre délégué Patricia Taye, que Yves Fernand Manfoumbi a fait cette proposition de brasser au sortir d’une visite guidée dans les installations de la brasserie d’Owendo, banlieue sud de la capitale gabonaise.

Installé au Gabon depuis près de 47 ans, la Société des brasseries du Gabon, est une brasserie, filiale du groupe Castel, dont le siège est situé dans la commune Owendo. Connue pour sa célèbre bière, la Regab, elle est l’une des industries les plus prospères au Gabon avec 5 usines implantées dans le pays (Libreville, Port-Gentil, Franceville, Mouila et Oyem). En 2014, l’entreprise a brassé un chiffre d’affaires de 157 milliards de FCFA pour près de 3 millions d’hectolitres de boissons (bière et jus) mis à la disposition des consommateurs, souligne Gabonactu.

La suggestion émise par le ministre de l’Agriculture chargé du projet Graine,  Yves Fernand Manfoumbi, pourrait donc constituer un nouveau challenge pour l’entreprise, le mussungu et le vin de palme étant des boissons traditionnellement prisées par les gabonais. La première est fabriquée à base de canne à sucre fermentées, tandis que le vin de palme est recueilli dans les troncs des palmiers à huile.

Laissez votre avis