lundi,19 avril 2021
AccueilDerniers articlesWWF Gabon présente les ambassadeurs de son projet pour la préservation de...

WWF Gabon présente les ambassadeurs de son projet pour la préservation de la biodiversité

New Deal For Nature and People, en français Nouvelle Alliance pour la Nature et les Hommes est le nouveau projet lancé par le Fonds mondial pour la nature (WWF Gabon) ce mercredi 3 mars 2021 au Musée national des arts, rites et traditions du Gabon, en faveur de la préservation de la biodiversité. Une cérémonie de lancement qui a surtout fait un focus sur la présentation des ambassadeurs (champions) du projet. Lesquels ont été sélectionnés pour amener le grand public à adhérer à la lutte contre le déclin de la biodiversité. 

Renverser la courbe du déclin de la biodiversité d’ici à 2030, pour garantir la fourniture durable de biens et services écosystémiques vitaux, telle est la principale mission poursuivie par WWF via son projet Nouvelle Alliance pour la Nature et les Hommes. Pour y parvenir, WWF Gabon mise sur la détermination et l’engagement des personnalités à forte influence. Lesquelles se porteront comme des porte-paroles en faveur d’une Nouvelle Alliance pour la Nature et les Hommes. 

Ainsi après une première phase de présélection, se sont l’artiste comédien Omar Defunzu et la jeune entrepreneuse agricole Tamarah Moutotekema Boussamba, fondatrice de l’entreprise de production et de commercialisation de produits agricoles locaux, Agridis, qui ont été sélectionnés pour être les voix de WWF Gabon auprès des communautés. Appelés WWF Champions 4 Nature, ils vont prendre part, pendant 2 ans, à des actions de sensibilisation, des rassemblements et différentes activités visant à édifier les populations sur les enjeux liés à la préservation de la biodiversité. « Nous WWF et vous nos champions, allons travailler pour amener toutes les couches de la société à une adhésion totale, à la lutte contre le déclin de la biodiversité et à une implication plus grande du grand public et des instances gouvernementales », a indiqué Terrence Ekanje,

Directeur national de WWF Gabon. Rappelons que ce mercredi 3 mars a également marqué la célébration de la journée mondiale de la vie sauvage. Occasion de célébrer les nombreuses formes, aussi belles que variées, de la faune et de la flore sauvage et de faire prendre conscience aux populations des enjeux de sa préservation.

Laissez votre commentaire

Bestheinfusion