Women who WORK: Nicole Assélé et l’appel des Mille et Une honorés à Ottawa

Nicole Assélé presentant le prix « women who WORK » awards 2018 © GMT

Ce jeudi 20 décembre, s’est déroulée à l’hôtel Boulevard, la cérémonie de présentation du prix dénommé « women who WORK » awards 2018 obtenu le 6 décembre dernier à Ottawa au Canada par la présidente du mouvement féministe L’Appel des Mille et Une,  Nicole Assélé qui était représentée lors de ce gala qui célèbre et récompense les réalisations et le parcours des femmes influentes à travers le monde. Une récompense qui sonne comme une énième consécration pour ce mouvement qui milite pour l’émancipation de la femme dans la société gabonaise.



C’est en présence de quelques membres du gouvernement notamment le ministre des Sports et de la Culture, chargé du Tourisme Alain Claude Bilie-By-Nze et de sa ministre déléguée Laeticia Diwekou, du ministre en charge de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou et de l’épouse du Vice président de la République Albertine Maganga Moussavou que s’est deroulée la cérémonie de présentation du prix « Women who » awards 2018 obtenu par le Dr Nicole Assélé. Une récompense qui sonne comme une énième consécration pour cette dernière et son mouvement qui milite pour l’émancipation de la femme dans la société gabonaise.  

Ce gala organisé dans l’édifice de l’horticulture du parc Lansdowne, à Ottawa et rehaussé par la présence de l’ambassadeur du Gabon au Canada Sosthene Ngokila, est un événement qui a pour but de célébrer les réalisations et la vie de femmes inspirantes. Celui-ci honore des femmes dynamiques de diverses parties du monde et de diverses milieux qui par leur travail inspirent des générations de femmes dans le monde.

Honorée le 30 novembre dernier de la médaille honorifique à la demande du Président de la République Fédérale de Russie Vladimir Poutine pour son implication lors du 19ème festival mondial de la jeunesse et des étudiants de 2017 à Sotchi, cette nouvelle récompense dans la catégorie « Femme phénoménale » de la 1ère édition des  »women who WORK » awards sonne comme une reconnaissance du parcours et de l’engagement humain de la première responsable de L’appel des Mille et Une.

Lors de son discours de circonstance, la Vice-présidente 1 de ce mouvement féministe Yolande Nyonda a tenu à féliciter l’heureuse récipiendaire qui par l’obtention de ce prix permet de faire rayonner à l’international le combat mené par le mouvement dans la défense des droits des femmes.  « Depuis sa création en mai 2016, notre mouvement, à travers ses interpellations des gouvernants, ses prises de position et l’organisation des manifestations nationales et internationales a acquis ses lettres de noblesse auprès de l’ensemble des partenaires. Cependant, le challenge reste immense, les défis et les obstacles toujours nombreux », a-t-elle souligné.

Par ailleurs, elle a relevé que l’obtention de cette récompense doit être une invite à plus grande implication  dans la défense des droits des femmes où qu’elles se trouvent. Une position partagée par la présidente Nicole Assélé qui tout en remerciant l’ensemble des personnes présentes lors de cette cérémonie a plaidé pour un engagement plus accru en faveur de l’émancipation de la femme gabonaise. « Je tiens a indiqué que ce prix est en quelque sorte la consécration du combat d’un homme notamment le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui a décrété la décennie de le femme. Mais cette décennie ne doit pas être un vain mot et se terminer sans action concrète. Voilà pourquoi nous nous battons pour que la femme comprenne que nous devons exister », a-t-elle déclaré.  

Laissez votre commentaire