Wilfried Mvou-Ossialas élu à la tête du MGBEF

Wilfried Mvou-Ossialas lors de son installation au poste de président du MGBEF © GMT

Dans le cadre du renouvellement du bureau exécutif du Mouvement gabonais pour le bien être familial (MGBEF) une assemblée générale extraordinaire s’est tenue ce samedi 21 juillet 2018 au siège de ladite organisation. Au terme de ce conclave qui a réuni plusieurs volontaires de cette organisation non gouvernementale œuvrant dans le domaine pour la santé sexuelle de la reproduction, Wilfried Mvou-Ossialas a été porté à la tête dudit mouvement.



C’est en présence des membres des antennes de l’Estuaire, d’Oyem, Port-gentil et Mouila que s’est déroulée l’assemblée générale nationale élective de ce mouvement qui avait pour principal point inscrit à l’ordre du jour la désignation des membres du nouveau bureau de cette organisation.

Après près de trois ans à la tête du MGBEF, l’ancien bureau avait à coeur de passer la main de manière démocratique et ainsi donner l’occasion à d’autres volontaires de faire valoir leur compétence. Dressant un bilan de sa présence comme président de la structure, Valery Mbondjo Essapa n’a pas manqué de souligner les difficultés qui ont entaché son mandat, relevant toutefois qu’avec son bureau ils avaient fait du mieux qu’ils pouvaient pour «maintenir le MGBEF en vie malgré la conjoncture économique aiguë; la suspension de la subvention de l’IPPF; les dettes financières héritées des prédécesseurs et le dysfonctionnement des services administratifs et médicaux».

Ainsi, au nombre des actions menées par le bureau sortant, on peut noter entre autres la promotion de la stratégie acces, la prise en compte de la notion de bonne gouvernance, la gestion des dépenses et de la masse salariale, la redynamisation des activités de terrain au niveau national, la mise à jour du fichier des volontaires MAJ et adultes ou encore l’amélioration continuelle de l’offre des services de qualité en PF et en SSR. «Les trois années auront donc été une période qui nous a permis de rétablir l’image du MGBEF auprès de nos partenaires locaux et internationaux, ainsi qu’auprès de notre ministère de tutelle», a indiqué le président sortant.

Au terme donc de l’élection qui a vu une seul candidature être validée par le présidium, c’est Wilfried Mvou-Ossialas qui a été porté à la présidence de cette organisation auquelle il appartient depuis 1998 et dont il été président en 2011. «Je viens en tant que volontaire pour être au chevet du MGBEF que nous considérons comme malade. Comme tout patient réclame qu’on puisse faire un diagnostic, il nous permettra de savoir quelles sont les pistes à envisager pour pouvoir soulager ce patient qui en a grand besoin», a-t-il relevé. A noter que lors de cette assemblée générale nationale élective, Jirelle Mengue Obiang a été également été élue au poste de trésorière nationale.

Laissez votre commentaire