«Au volant Soyons prudents», le message du ministère des Transports et de la Fegasa

Lancement de la campagne de sensibilisation sur les dangers de la route © GMT

Ce mercredi 15 août 2018 s’est déroulée au marché banane du quartier PK8 la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation sur les dangers de la route. Organisée à l’initiative de la Fédération gabonaise des sociétés d’assurances(Fegasa) en partenariat avec le ministère des Transports et de la Logistique,  cette opération s’étendra jusqu’au 30 août prochain avec pour objectif de sensibiliser les usagers de la route sur les dangers qu’ils peuvent encourir en, adoptant des comportements répréhensibles en conduisant.



C’est en présence du directeur de cabinet du ministre des Transports et de la Logistique, Sylvestre Makanga et du directeur général de la sécurité routière, Aloise Bekale Ntoutoume, du président du Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg), Robert Menie et des représentants des Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg), Robert Meniesociétés d’assurance que le président de la Fegasa Andrew Gwodock  a procédé au lancement de cette campagne de sensibilisation qui se déroulera du 15 au 30 août 2018.

Cette campagne qui a pour objectif non seulement de sensibiliser les automobilistes mais aussi réduire les risques d’accident de la circulation est le fruit d’un partenariat entre le ministère des Transports et la Fédération gabonaise des sociétés d’assurance. Une collaboration qui semble logique au moment où l’ensemble des entreprises regroupées au sein de cette fédération a «procédé en 2017 dans le cadre de la branche automobile à une indemnisation des assurés et des bénéficiaires de contrats de plus de 10 milliards de Fcfa».

Lors de son discours de circonstance le président de la Fegasa, Andrew Gwodock n’a pas manqué d’appeler les usagers à la responsabilité, gage selon lui d’une réduction des drames routiers. «La route ne tue pas, ce sont nos comportements irresponsables qui permettent malheureusement à certains d’entre nous, des amis des parents proches, de perdre la vie sur les routes du Gabon. Le téléphone au volant fait partie des causes principales de la dangerosité de nos routes», a-t-il relevé.

Ainsi, durant 15 jours il sera question de sensibiliser les usagers sur la sécurité routière, notamment sur des dangers tels que la vitesse, les défauts mécaniques, le téléphone ou encore l’alcool. «Cette campagne de sensibilisation de masse autour du thème “Au volant Soyons prudent parce qu’on ne vit pas deux fois” vise à lutter contre les risques d’accidents de la circulation routière sur l’ensemble du territoire national», a souligné le directeur général de la sécurité routière, Aloise Bekale Ntoutoume

.

Laissez votre commentaire