lundi,20 septembre 2021
AccueilA La UneVoiries urbaines: le sempiternel problème des-nids-de poule à Libreville

Voiries urbaines: le sempiternel problème des-nids-de poule à Libreville

Ecouter cet article

La question de l’entretien des voiries urbaines des communes du Gabon demeure un  véritable nœud gordien pour les municipalités constituant le Grand Libreville qui peinent à résorber cette problématique. C’est le cas de plusieurs artères notamment au boulevard triomphal Omar Bongo ou au rond-point de la Démocratie dont les routes se dégradent sous les yeux impuissants des autorités municipales.

Les travaux de réfection de certaines voies du « Grand Libreville », inachevés voire bâclés, mettent à mal les automobilistes et riverains, sans qu’aucune communication ne soit faite par les autorités municipales. Pourtant, très fréquentées, certaines bretelles qui permettent de rallier le boulevard triomphal Omar Bongo, au centre ville dont des voies quasi-indispensables à la fluidité de la circulation dans cette partie de la capitale Gabonaise. Même son de cloche au rond-point de la Démocratie, et dans certaines rues du quartier Nzeng-Ayong.

Les engins de la société adjudicataire qui étaient encore visible sur les lieux il y a quelques mois pour les travaux de réhabilitation ont été déplacés. Chose qui laisse penser que les travaux qui visaient à réaménager les canalisations en posant des buses en béton plus grandes ont purement et simplement été abandonnés. Ces aménagements devraient permettre d’éviter les éternelles inondations auxquelles sont confrontés les riverains .

La situation que traverse la commune de Libreville n’est malheureusement pas un cas isolé, plusieurs villes de l’intérieur du pays font face à la dégradation, voire à l’inexistence de voiries urbaines dignes de ce nom, cela favorisée par les maigres budgets dont disposent ces municipalités. Un énième problème décrié par les riverains et pour lequel est attendu le ministre des Travaux publics, de l’Équipement et des Infrastructures, Léon Armel Bonda Balonzi.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop