Voiries urbaines : l’axe boulevard Triomphal-Cocotiers à l’abandon

Entamés pendant la campagne électorale, les travaux de réfection de l’axe Boulevard Triomphal-Cocotier, parallèle à l’Hôtel de ville de Libreville et le palais Omar Bongo Ondimba (Sénat) sont arrêtés, pour des raisons inconnues depuis plus de 6 mois. Ce au grand désarroi des populations vivant dans cette partie de la capitale et des usagers. 

Les travaux de réfection de la voie qui relie le boulevard Triomphal au quartier Cocotier dans le 2ème arrondissement de Libreville, entamés en juillet dernier sont à l’arrêt. Cela, sans qu’aucune communication ne soit faite par les autorités municipales. Pourtant, très fréquentée, cette bretelle qui permet de rallier le boulevard Bessieux, à l’ancienne gare routière aux quartiers Cocotier et Atong-Abè est une voie quasi-indispensable à la fluidité de la circulation dans cette partie de Libreville.

Les engins de la société adjudicataires qui étaient encore sur les lieux il y a quelques mois ont été déplacés. Chose qui laisse penser que les travaux qui visaient à réaménager les canalisations en posant des buses en béton plus grandes ont purement et simplement été abandonnés. Ces aménagements devraient permettre d’éviter les éternelles inondations auxquelles sont confrontés les riverains .

La voie qui était fermée au moment du lancement des travaux s’est peu à peu réouverte aux usagers et avec le retour des pluies, la chaussée ne cesse de se dégrader de plus belle. Les anciennes buses sorties de leurs emplacements initiaux encombrent désormais la voie et perturbent aussi bien la circulation des piétons que des automobilistes.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire