dimanche,29 novembre 2020
Accueil A La Une Voiries urbaines: après la visite d’Ali Bongo, la tête de Bounda Balonzi...

Voiries urbaines: après la visite d’Ali Bongo, la tête de Bounda Balonzi mise à prix?

Dans l’optique de se rendre compte de l’état de dégradation des voiries urbaines de Libreville le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a procédé à une visite de terrain ce jeudi 04 novembre 2020. Une visite qui est intervenue quelques heures seulement après une audience accordée au Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, au cours de laquelle la problématique du réseau routier a été abordée en présence du ministre des Infrastructures Léon Armel Bounda Balonzi. 

Il est indéniable que la question de la dégradation du réseau routier continue d’être une préoccupation pour le président de la République. La preuve avec la visite inopinée effectuée par ce dernier, accompagné par le Premier ministre et quelques membres du gouvernement, dans plusieurs quartiers de la capitale ce 04 novembre 2020. 

Ainsi, de Nzeng-Ayong Chantiers modernes, en passant par Bangosse ou encore à Bambouchine, Ali Bongo Ondimba a pu se rendre compte de l’état de décrépitude dans lequel se trouvent les voiries urbaines de Libreville. Une situation qui a impact sur les conditions de vie des populations de ces quartiers qui, en saison de pluies, éprouvent des difficultés à se déplacer sereinement. 

Si Rose Christiane Ossouka Raponda a assuré que « le gouvernement s’emploie à obtenir des résultats tangibles et rapides pour les Gabonais », cette visite de terrain a par contre le mérite de donner un coup de pression au ministre des Infrastructures Léon Armel Bounda Balonzi qui semble incapable de resourdre cet épineux problème. Pis, ce dernier n’a jamais daigné décliner à l’opinion les projets prioritaires de son département, si ce n’est communiquer à outrance sur le lancement de la Transgabonaise.

La route étant un facteur essentiel dans le développement d’un pays, l’opinion se questionne sur l’incapacité du gouvernement à répondre aux attentes des populations. D’ailleurs, la visite d’Ali Bongo Ondimba sonne comme un véritable avertissement pour Léon Armel Bounda Balonzi, qui selon certaines indiscrétions risque gros si jamais la situation reste en l’état. 

 

 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion