Les voeux de citoyenneté d’Anges Kevin Nzigou aux populations du 6ème arrondissement

Anges Kevin Nzigou, 3ème vice-président de l'US © GMT

C’est au siège de l’Union et Solidarité (US), ancienne Union du peuple gabonais (UPG) tendance Moukagni Iwangou, sis au quartier Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement que le 3ème vice-président chargé de l’implantation dudit parti que Me Anges Kevin Nzigou a présenté ses voeux de citoyenneté aux populations du 6ème arrondissement ce dimanche 28 janvier 2018.

En adressant de façon solennelle ses voeux aux populations du 6ème arrondissement, l’avocat Anges Kevin Nzigou a tenu à rappeler sa conviction aux valeurs  qu’il porte et qu’il ne cesse de véhiculer.

Près de deux ans après la dernière élection présidentielle, la crise post-électorale est toujours aussi vive. C’est pourquoi, «au lendemain de ce énième hold-up électoral, je souhaite, pour cette année et pour l’avenir, au-delà des causes conjoncturelles liées à notre histoire politique, que nous puissions connaître les causes profondes de l’échec d’alternance dans notre pays malgré la victoire des urnes», a t-il lancé.

Conscient que le combat pour la libération du Gabon ne se fera pas sans le citoyen engagé, le jeune avocat a encore martelé à l’endroit de toutes les forces vives de la nation que «l’amour du Gabon et l’enthousiasme ne suffiront pas pour offrir au Gabon une nouvelle donne politique, il nous faut l’engagement citoyen». D’ailleurs «le citoyen engagé que j’appelle de mes voeux est celui qui n’a d’autres motivations dans son engagement que celui de défendre une certaine idée du Gabon», a t-il ajouté.

Loin de toutes les formes d’échange et d’achat de conscience, Anges Kevin Nzigou invite le citoyen gabonais, quel qu’il soit à s’engager pour l’amour de la patrie et à oeuvrer pour son bien-être. Pour lui, «c’est la voix des femmes et des hommes qui, même dans la tempête, restent fidèles aux valeurs de la République. C’est la voix de ceux qui sont prêts à se battre pour tout reconstruire», précise t-il.

Laissez votre commentaire