Vivons la passion du foot… Dans des immondices !

C’est un constat plus ou moins alertant, trois semaines avant le lancement de la 36ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, les rues de la capitale librevilloise sont jonchées d’ordures.

Que l’on soit à Akanda, Libreville ou Owendo , le constat est le même depuis que la société de ramassage d’ordures ménagères, Averda, a arrêté ses activités. Des odeurs pestilentielles ont envahi la ville et troublent les habitants.
Que font les autorités municipales des trois communes ainsi que le ministère de l’intérieur ?
Sachant que dans quelques jours le Gabon va accueillir la plus grande compétition africaine de football et donc un grand nombre de touristes viendront pour l’occasion.

Hormis les ordures qui débordent, la Can-Total 2017 revêt de nombreuses anomalies notamment sur l’organisation des matchs test à Port-Gentil et Oyem. Bien que l’étape soit importante, le gouvernement peine à la mettre en pratique, chose qui laisse davantage planer le doute sur le déroulement de cette compétition.

À l’heure où les autorités ont du mal à réconcilier les gabonais et que les stigmates de la crise post-électorale sont encore visibles, sommes-nous réellement prêts pour accueillir cette compétition panafricaine ? Wait and see.

Laissez votre avis