«Vision pour tous»: près de 30 mille consultations en deux mois

Ali Bongo Ondimba en visite au CHUO dans le cadre du programme "Vision pour tous" © D.R

Voilà bientôt deux mois, depuis le 9 avril dernier, que le groupe Olam, a initié la campagne ophtalmologique, «Vision pour tous», en partenariat avec le ministère de la Santé. Prévue, pour une durée de six à neuf mois, un premier bilan d’étape a été établi. Les chiffres témoignent du succès de l’initiative.

Deployée entre les communes de Libreville, Akanda, Owendo, et Ntoum, les équipes de cette campagne ont pu  réaliser des milliers de consultations au profit des populations gabonaise. En terme de résultat, le Centre hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO), a enregistré à lui seul 7 360 consultations, les établissements scolaires 18 803, avec en tête, le lycée Paul Indjendjet Gondjout qui en comptabilise  2 589.

Ce bilan d’étape, élogieux, met en lumière l’importance de l’initiative de l’entreprise et l’urgence de la prise en compte des maladies ophtalmologiques, notamment le glaucome et la cataracte. En deux mois, ce sont en effet 978 cas de cataractes et 151 de glaucomes qui ont été diagnostiqués. Parmi ceux-ci, déjà 763 patients, ont pu bénéficier d’une intervention chirurgicale gratuite, alors que 4 301 personnes se sont vues prescrire des lunettes.

Pour rappel, cette campagne «Vision pour tous» a pour objectif, selon Guy Patrick Obiang Ndong, secrétaire général du ministère de la Santé, qui peut déjà se satisfaire du travail réalisé en 2 mois «de réduire de manière significative la progression de ces pathologies oculaires au niveau des populations gabonaises, devenus un problème de santé publique». 

Laissez votre commentaire