dimanche,29 janvier 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneViolences et abus sexuels: quand le documentaire Mivova Y’ato donne la parole...

Violences et abus sexuels: quand le documentaire Mivova Y’ato donne la parole aux victimes

Ecouter cet article

Ce jeudi 1er décembre 2022, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a reçu en audience la présidente de l’association Ebando-Mimova Y’ato et la réalisatrice Pauline Mvele. Erlyne Antonela Ndembet Damas et Céline Mengue ont longuement échangé sur l’effectivité de diffusion du film documentaire « Mivova Y’ato » qui donne la parole aux victimes de violences et abus sexuels au Gabon. 

C’est à l’aube de la sortie du film documentaire intitulé «Mivova Y’ato» que le ministre de la Justice garde de Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas a accordé une entrevue avec l’association Ebando-Mimova le 1er décembre dernier. Cette rencontre a permis de fixer le cap sur la programmation et la vulgarisation de ladite pellicule. 

Devant l’autorité ministérielle chargée de la question, la présidente de ladite association a souligné la portée de cette production cinématographique intitulée « Mivova Y’ato ». Pour cette dernière, ce film vise à « briser le tabou et lutter contre les formes de violences dont les victimes femmes battues et violées ». Une mise en lumière des témoignages de femmes victimes d’abus et de violences sexuelles au Gabon.


Dans la même veine, Céline Mengue a ajouté que cette première projection à l’Institut français du Gabon se poursuivra par une série de diffusions vers l’intérieur du pays. En effet, les populations de Libreville, Makokou, Lambaréné, Mouila et Port-gentil pourront rythmer au son et à l’image de cette représentation des difficultés de cette catégorie de femmes vulnérables.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x