vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesViol de Montalier: la famille du malfrat veut régler l’affaire à l’amiable

Viol de Montalier: la famille du malfrat veut régler l’affaire à l’amiable

Ecouter cet article

Du nouveau dans l’affaire concernant le cas de viol dénoncé au quartier Montalier dans le 6ème arrondissement de Libreville. En effet, alors que le présumé violeur dénommé Junior serait entre les mains des Forces de l’ordre, sa famille aurait initié un règlement à l’amiable afin de lui éviter la case prison, rapporte TopInfosGabon.

L’affaire qui avait fait grand bruit auprès des populations du quartier Montalier ne semble pas être prête de connaître son épilogue. En effet,  gardé à vue dans les locaux des agents de forces de l’ordre, Junior, présumé violeur, pourrait ne jamais faire la prison pour son acte ignoble. TopInfosGabon révèle que sa famille multiplie les démarches auprès de celle de la victime pour solliciter un arrangement à l’amiable. Une requête repoussée par les parents de la jeune fille déterminés à faire payer leur pseudo beau-fils.

Faut-il rappeler que le législateur gabonais prévoit en l’article 256 du Code pénal nouveau que tout viol « précédé, accompagné ou suivi de tortures ou d’actes de barbarie » est puni de la peine la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une amende de 50 millions FCFA. Dans le cas de figure, la fillette a préalablement été ligotée. Il serait donc injuste que Junior ne puisse pas répondre de ses déviances qui continueront d’impacter la vie de cette fillette de 7 ans.

Pour rappel, le mercredi 04 août dernier, un compatriote à la trentaine révolue dénommé Junior, avait été pris en flagrant délit de viol sur une fillette de 7 ans, par ailleurs sœur cadette de sa petite-amie. Le fidèle à l’Eglise internationale de la bénédiction et du salut (EIBS), sise à Montalier dans le 6ème arrondissement de Libreville, avait été interpellé par des agents de forces de l’ordre.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop