Vers un renouveau des relations entre le Gabon et Israël

Premier secrétaire de l'ambassade d’Israël Simon Seroussi © GMT

En prélude à la visite et à la présentation des lettres de créances de l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de l’Etat d’Israël près la République Gabonaise Ran Gidor, le Premier secrétaire Simon Seroussi de ce pays du Moyen-Orient a échangé ce mercredi 24 octobre avec la presse gabonaise. Occasion pour le diplomate d’évoquer les relations bilatérales entre les deux pays, mais aussi l’ambition que nourrit l’Etat hébreux pour le développement économique et social de ce partenaire historique.

Lors de cette entrevue qui s’est voulue conviviale, Simon Seroussi a expliqué l’objectif de cette visite éclaire en terre gabonaise. Nouvellement nommé en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de l’Etat d’Israël près la République gabonaise avec résidence à Yaoundé au Cameroun, Ran Gidor entend intensifier les relations avec les deux pays, tel que souhaité par le ministère des Affaires étrangères d’Israël.

Florissantes après les indépendances, notamment durant les années 70 et 80, les relations ont été quelque peu inexistantes par la suite. Une situation que le Misrad HaHutz, ministère des Affaires étrangères de l’Etat Hébreux, tente depuis les années 2 000 d’inverser. Durant son séjour, le diplomate a d’ailleurs pu avoir des rencontres avec les plus hautes autorités du pays notamment au ministère des Affaires étrangères, au ministère de la Santé encore au ministère de l’Agriculture. « Ce voyage revêt une importance particulière puisque c’est le premier depuis une longue période d’un diplomate israélien au Gabon. Pour nous il représente la première étape dans le renforcement des relations avec le Gabon », a souligné Simon Seroussi.

Il a profité de cet échange avec la presse, qui au demeurant est la première vitrine d’un pays, sur les opportunités de coopération qu’offre l’Etat Hébreux notamment sur le plan économique. « La coopération entre Israël et les pays africains et plus particulièrement le Gabon est d’abord d’ordre économique. Le secteur privé israélien est très présent  en Afrique c’est le cas au Gabon où il y a de nombreux expatriés et sociétés israéliennes notamment dans l’énergie et dans d’autres domaines. Dans le domaine public, nous avons le programme Mashav qui est l’organisation de développement et d’aide israélienne liée au ministère des Affaires étrangères, gérée directement depuis les ambassades et très présente surtout au niveau des formations qu’elle propose », a-t-il expliqué concernant les opportunités qu’offre la coopération israélienne.

Laissez votre commentaire