Vers un gel général des cours dans les établissements scolaires et universitaires

© D.R

Ce mardi 7 mars au siège du Syndicat national de l’éducation nationale (SENA), l’ensemble des acteurs de l’éducation nationale se réunit pour une déclaration conjointe portant sur la crise du secteur. Un arrêt total des cours jusqu’au 20 mars prochain est en perspective.

Cette conférence de presse à laquelle participeront les associations de parents d’élèves (Apadie et Fenapeg), les principales centrales syndicales de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (Dynamique unitaire, Conasysed, Snec), ainsi que l’ONG Educaf et l’Union des mutuelles estudiantines du Gabon (Umeg), aurait pour point d’orgue le gel total des cours sur toute l’étendue du territoire, jusqu’au 20 mars 2017. Un énième coup de pression sur le gouvernement pour obtenir la satisfaction totale des revendications des acteurs de l’Éducation.  

La crise qui mine les secteurs de l’enseignement primaire, secondaire et universitaire ne cesse de s’amplifier. Le gouvernement qui a opté pour la répression à l’endroit des enseignants plutôt que le dialogue a fini par réveiller les associations des parents d’élèves et des étudiants pour qu’une solution pérenne soit trouvée.

Le point de presse de ce matin, mettra davantage la pression sur le gouvernement dans l’espoir que l’année académique qui tend vers sa fin soit sauvée.

Laissez votre commentaire