Vers l’affectation d’agents de police au sein des établissements pour endiguer l’insécurité

© D.R

Au cours de la rencontre qu’elle a animé, le lundi 16 octobre dernier au Lycée Léon Mba, avec les responsables des établissements de Libreville, la ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguile Obame, a abordé la question de l’insécurité qui sévit depuis quelques temps au sein de lycée et collège publics du pays.

En effet, pour la responsable du département de l’Éducation, l’insécurité qui gangrène actuellement les établissements préoccupe au plus haut point les autorités, d’autant plus que plusieurs drames ont déjà été enregistrés au cours des années précédentes. C’est donc pour trouver une solution durable à ce phénomène très récurent, qu’elle a indiqué avoir sollicité l’intervention de son collègue du ministère de l’Intérieur afin que des agents des forces de police soient affectés au sein des établissements pour assurer la sécurité des apprenants.

Nadine Patricia Anguile Obame a egalement relevé qu’une organisation non gouvernementale viendra en appui de cette tâche. «Nous avons vu une ONG qui se propose d’assurer la sécurité des élèves dans les établissements scolaires. On leur a donné une semaine pour expérimenter. Ce lundi, ils ont commencé au niveau du lycée Léon Mba, puis au lycée Paul Indjendjet Gondjout le jour d’après. Que les policiers restent à l’extérieur, étant donné qu’ils sont en uniforme et que cette l’ONG soit à l’intérieur»; a t-elle expliqué.

Elle n’a pas manqué d’exhorter également, les chefs d’établissements à organiser des communications à l’endroit des élèves autour de la question de la consommation et la vente de stupéfiants et autres drogues dont la prolifération est un problème très inquiétant.

Laissez votre commentaire