Vente illégale de terrains :  deux escrocs aux arrêts

Le phénomène de vente illégale de terrain ne semble pas prêt de s’arrêter  au vue des affaires qui ne cessent de se succéder et qui font les choux gras de la presse. En effet, le site web du quotidien L’Union nous révèle encore un fait à ce sujet. Accusés d’escroquerie en bande organisée, Emmanuel Endamane Nguema, 52 ans, et son complice présumé, Fils Nivah Mboungou Ngoko, 38 ans, sont actuellement en détention dans les locaux de la Brigade anti-criminalité (Bac), depuis le vendredi 20 janvier dernier.

Les faits qui se sont déroulés à Libreville impliquent ces deux individus qui auraient tenté d’escroquer à M. N. N. (la victime [NDLR]) la somme de 12 millions de Fcfa. L’un des présumés escroc en l’occurrence, Fils Nivah Mboungou Ngoko qui est un proche du véritable propriétaire du terrain, aurait aiguisé la convoitise d’Endamane Nguema en lui remettant les documents de la parcelle permettant à ce dernier d’appâter facilement une proie pour leur plan d’escroquerie.

L’Union poursuit en indiquant que «c’est le contact avec M. N. N., à la recherche d’un terrain, par le truchement d’une annonce dans un journal spécialisé», que ceux-ci prendront rendez-vous pour convenir des modalités de paiement ainsi que de la date de la visite de la parcelle.

Toutefois, M.N.N avant la conclusion de l’accord d’achat a pris l’initiative de présenter à son aîné la parcelle qu’il était  sur le point d’acquérir. « En se rendant sur le site d’Avorbam, la fratrie trouve un vigile, qui leur fait comprendre que l’endroit n’est pas à vendre ». Une découverte qui va rapidement conduire les deux frères à se rapprocher de la Brigade anti-criminalité (Bac) en vue de dénoncer cette tentative d’escroquerie et ainsi confondre les malfrats.

C’est donc fort de ce constat qu’Emmanuel Endamane Nguema a été interpellé par les agents des forces de l’ordre, à son arrivée à la banque. Il avait sur lui, « des documents du site et une fausse pièce d’identité, sur laquelle est mentionné le nom du propriétaire légitime » conclut le quotidien l’Union.

© Crédit photos : Sonapresse.com

Laissez votre avis