mercredi,20 octobre 2021
AccueilA La UneVaccination anti-covid-19: le manque d'engagement chez les femmes persiste

Vaccination anti-covid-19: le manque d’engagement chez les femmes persiste

Ecouter cet article

Trois mois après le lancement de la campagne de vaccination contre l’épidémie de covid-19 au Gabon, les femmes sont toujours aussi réticentes à cette dernière. Et pour cause, le Comité national de vaccination contre le covid-19 (Copivac) a, dans son bilan du mercredi 23 juin 2021, fait état de seulement 7046 femmes contre 28142 hommes ayant reçu leur première dose de vaccin Sinopharm. 

Les chiffres qui concernent les femmes quant au vaccin sont plus bas que ceux des hommes. Un faible enthousiasme des femmes à la vaccination qui est de plus en plus perceptible et ce dans un contexte où le Gabon s’est récemment doté de 10 000 doses en plus du vaccin russe Sputnik V. À ce jour, seules 7 046 femmes ont reçu leur première injection contre 28 142 hommes, soit trois fois moins de femmes inoculées comparées aux hommes. 

Un manque d’engagement des femmes à la vaccination qui intervient dans un contexte où les autorités compétentes en la matière notamment le ministère de la santé en tête de liste le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et la présidente du Copivac, le Pr. Marielle Bouyou Akotet multiplient les campagnes de sensibilisation dans le but d’édifier au maximum les Gabonais. 

Tout comme le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba qui ne cesse d’interpeller les populations gabonaises à se faire vacciner, seul gage d’un déconfinement total. « Vous avez été très nombreux à répondre à mon appel du 28 mai. Résultat : le Gabon a davantage vacciné sa population contre le covid-19 ces 15 derniers jours qu’en un mois et demi. Continuons ! Plus vite nous nous ferons vacciner, plus vite les mesures barrières seront levées », a précisé le numéro un gabonais. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop