mercredi,20 octobre 2021
AccueilActualitésVaccination anti covid-19: du rififi autour de la deuxième dose dans les...

Vaccination anti covid-19: du rififi autour de la deuxième dose dans les PK

Ecouter cet article

Voulant recevoir la deuxième dose du vaccin, des compatriotes qui se sont vaccinés lors des caravanes mobiles se sont vus refuser l’accès à l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba. Ainsi, pour fustiger le traitement dont ils ont été victimes, ces derniers ont tenu un sit-in devant ladite structure sanitaire ce jeudi 23 septembre 2021.

La colère était au rendez-vous chez des compatriotes ce jeudi 23 septembre 2021 devant l’hôpital militaire. Et pour cause, ces derniers n’ayant pas encore reçu la deuxième dose de leur vaccin se sont vus refoulés à la porte de la structure sanitaire alors que leur rendez-vous y était programmé. Le collectif aurait ainsi décidé de monter au créneau pour fustiger cette attitude des autorités sanitaires qui n’auraient pas pris toutes les mesures pour que les choses se fassent correctement.  

Selon les informations parvenues à la rédaction de Gabon Média Time, le mouvement est né des suites des informations données par le comité vaccinal sur place. « On nous demande à nous qui avons fait la vaccination dans les sites mobiles d’attendre que le commandant arrive afin qu’il appelle le ministre de la santé qui va décider de notre sort. Et le comble c’est qu’il ya des gens qui sont venus hier et sont encore là à qui on a dit la même chose. Pour se faire vacciner, faut- il maintenant la permission du ministre? », s’est indigné notre source sur place. 

Selon la même source, la situation a pu être réglée. En effet, voulant calmer les tensions, « des ordres ont été donnés et nous sommes rentrés par vague de 10 pour recevoir notre seconde dose ». Bien que tout semble rentré dans l’ordre, gageons que de telles scènes ne se reproduisent pas surtout quand on sait que des attroupements de ce genre peuvent favoriser la propagation du virus. Ainsi les autorités sont invitées à prendre toutes les dispositions pour une meilleure organisation de l’administration des doses du vaccin contre le covid-19.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop