mercredi,20 octobre 2021
AccueilA La UneUSTM: les étudiants allongés à la belle étoile pour dénoncer la stagnation...

USTM: les étudiants allongés à la belle étoile pour dénoncer la stagnation académique

Ecouter cet article

Les jours passent et se ressemblent au sein de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM). Après 3 années passées dans le même cycle, les étudiants dudit temple du savoir ont décidé d’observer un mouvement de contestation en installant des matelas devant l’entrée principale où ils espèrent être vus et entendus par la tutelle. 

Matelas d’épaisseur fine, tonneaux et pneus en guise de barrière de protection, c’est le triste spectacle auquel les populations de Masuku assistent. En effet, les étudiants de Mbaya ont décidé, le mardi 6 juillet dernier, de lancer un mouvement de grève pour dénoncer la stagnation académique pour tous les cycles. Une situation aggravée depuis le durcissement du ton de la part du Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec) venu donner le coup de grâce à leurs vains espoirs de reprendre le chemin des salles de classes.

Joint par notre confrère TopInfosGabon, les étudiants de l’USTM n’y sont pas allés par le dos de la cuillère. « Nous dénonçons le chevauchement des années qui entraîne un retard considérable dans l’avancement de la situation académique des apprenants que nous sommes. En effet, les promotions 2019-2020 demeurent encore à ce jour à l’USTM alors que ces dernières étaient censées avoir terminé  avec les enseignements et les soutenances »,a déploré un gréviste.

Une situation incompréhensible tant le ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda s’était montré rassurant en début d’année en promettant une année académique apaisée. Des promesses politiciennes puisqu’à ce jour, rien n’a évolué. Pour l’heure, ces futures élites du Gabon dorment à la belle étoile sous l’indifférence des autorités publiques compétentes. Notons que l’Université de sciences et techniques de Masuku peinent à clôturer l’année académique 2018-2019. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop