Usage du Cyanure dans le secteur minier : Brainforest désapprouve

Faisant suite au projet en cours d’exécution par l’Agence gabonaise de normalisation et visant l’usage du cyanure dans les exploitations aurifères dans le pays, l’Organisation non gouvernementale, Brainforest a adressé, ce 22 juin, une correspondance au ministre des Mines, afin de lui dire sa désapprobation de l’utilisation de ce procédé néfaste pour l’environnement.

Ainsi, dans une correspondance signée de son Secrétaire exécutif, Marc Ona Essangui, l’ONG attire l’attention du ministre sur «la mise en norme de l’usage du cyanure dans les opérations aurifère», envisagé par l’Agence gabonaise de normalisation qui pourrait avoir un impact sur l’environnement.

«Un projet de rédaction d’une norme de cyanuration dans le secteur minier est en cours d’exécution auprès de l’Agence (…) sans qu’aucune autre variante (sans cyanure) n’ait été envisagée et présentée pour analyse comparative»; s’inquiète Brainforest.

Craignant que cette mise à la norme n’affecte l’environnement et attachant «du prix à la préservation des écosystèmes et de la biodiversité», l’ONG suggère «la suspension de ce projet et la mise en place d’un nouveau cadre de réflexion donnant la primauté à la variante sans cyanure dans le processus d’exploitation aurifère au Gabon».

Laissez votre avis