URGENT : Marceau, Barry, Melvin et Alex en liberté provisoire

Arrêtés le 18 janvier dernier au terme d’une marche de protestation de la Coupe d’Afrique des nations qui se tient actuellement au Gabon. Marceau Malekou, Barry Ndimal, Melvin Gondjout Indjendjet et Alex Haore, tous membres de mouvement pro-Ping Jeunesse de l’opposition unie pour la résistance (JOUR) ont été gardés à vue, pour être présentés ce jour à un juge d’instruction. Ce dernier a décidé de leur mis en liberté provisoire.

Les agents de police reprochaient à ses jeunes d’avoir troublé l’ordre public collectif en organisant une marche sans autorisation préalable. Présentés devant le juge d’instruction, ils ont tous été mis en liberté provisoire ce mercredi 25 janvier 2017 aux environs de 13 heures.  

A leur sortie du cabinet du magistrat qui a connu de l’affaire, Marceau, Barry, Melvin et Alex étaient attendus par des dizaines d’ami(e)s et connaissances venus manifester leur soutien à leur arrestation qu’ils qualifient d’arbitraire. Au titre des personnalités présente pour apporter leur soutien, nous avons noté la présence d’Alexandre Barro Chambrier, président du Rassemblement Héritage et Modernité ainsi que celle de Jean Gaspard Ntountoume Ayi membre de l’Union nationale accompagné de Sergine Ndong et Adiahenot Flavienne a été remarquée.

Marceau Malekou, Barry Ndimal, Melvin Gondjout Indjendjet et Alex Haore ont regagné leurs domiciles respectifs après avoir passé 8 jours de garde vue.

Laissez votre avis