dimanche,1 novembre 2020
Accueil A La Une UOB: Soumaho sommé de répartir les rôles entre le rectorat et le...

UOB: Soumaho sommé de répartir les rôles entre le rectorat et le secrétariat général

C’est à la suite d’une réunion au sommet tenue le vendredi 18 septembre 2020 au sein de l’Université Omar Bongo (UOB) à laquelle auraient participé d’importantes autorités du ministère de l’Enseignement supérieur que le recteur intérimaire Mesmin-Noël Soumaho aurait été sommé par le ministre de frapper de conformité sa relation avec le secrétariat général. Ainsi, le successeur de Marc-Louis Ropivia, devra sous peu repartir, avec une certaine cohérence, les rôles entre l’administration dont il assure la direction et sa cadette Henriette Aurélia Mombey Épouse Massala, récemment promue secrétaire générale de l’alma mater des universités au Gabon. 

Y aurait-il déjà du rififi entre les membres de la nouvelle équipe dirigeante de l’Université Omar Bongo ? C’est en tout cas ce qui semble clairement transparaître. En témoigne le silence parlant, observé dans la poursuite de certains dossiers d’urgence telle que la mise en place du E-learning initiée par Jean De Dieu Moukagni Iwangou, ministre en charge de l’Enseignement supérieur lequel n’a finalement pas été retenu dans le gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda et cette incapacité manifeste de la nouvelle équipe à définir un dispositif sanitaire pouvant faciliter la reprise des activités. 

Une situation due en partie, à la divergence de points de vue entre le rectorat et le secrétariat général qui serait mise au banc de touche quand il faut prendre des décisions. Une ambiance lourde et pesante qui aurait attiré l’attention de la première autorité du secteur de l’enseignement supérieur le Pr Patrick Mouguiama-Daouda. Ce dernier en bon pédagogue du fait de son passé d’enseignant a opté pour la communication et la confrontation pacifique pour ramener la sérénité dans la maison UOB.

Un équilibre et un apaisement chers à l’administration qui s’en était servie pour perpétuer le fiasco financier démantelé par le ministre de la lutte contre la corruption le Dr. Francis Nkea Ndzigue. D’ailleurs, désireux d’éviter le même scénario, le ministre de tutelle aurait employé la manière forte.

Selon une source proche de l’administration de l’Université Omar Bongo, le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda aurait sommé son ancien collègue le Pr. Mesmin-Noël Soumaho de répartir de manière réglementaire et statutaire, les rôles au sein de la gestion de l’Université Omar Bongo. Car doit-on rappeler que depuis sa nomination en qualité de secrétaire générale de l’UOB, Henriette Aurélia Mombey Épouse Massala, semble n’être qu’une figurine au sein de l’organigramme de l’alma mater des universités au Gabon.

Cependant, depuis, seules les belles paroles se sont répandues. D’aucuns, n’hésitent pas à dire que « la secrétaire générale est privée de ses prérogatives ». A telle enseigne que même la situation de crise sanitaire liée à la Covid-19, dont elle aurait pu assurer la gestion, ne lui a finalement pas été dévolue. Face à cette gestion quasi unilatérale de l’émérite enseignant, la jeune manager aurait crié son mal-être à qui de droit. Vivement que cet imbroglio qui s’apparente à un conflit de génération soit réglé. Pour l’heure, la délégation de pouvoirs reconnus à la secrétaire générale est attendue par le ministère. 

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion