UOB : Les personnels administratifs, les techniciens et ouvriers en grève

Les personnels administratifs, les techniciens et ouvriers de service (ATOS) de l’Université Omar Bongo (UOB) de LIbreville, ont décidé de rentrer en grève illimité ce lundi 6 février. Ces derniers fustigent le non respect des délais de paiement de leurs primes et l’abus de confiance dont ils sont victimes de la part des autorités rectorales.

L’ambiance est tendu au sein de la première université du pays. Quand ce ne sont pas les étudiants qui font grève, ce sont les enseignants, cette fois-ci, il s’agit du personnel administratif, mais aussi les techniciens et ouvriers de service qui réclament notamment «le paiement de la prime de rendement du quatrième semestre de 2016 et l’arbre de Noël». Pour venir à bout de leurs revendications, ils précisent qu’«à compter du lundi 06 février 2016, le personnel de l’Université Omar Bongo a décidé de rentrer en grève illimitée pour non respect des délais et abus de confiance».

Une grève qui viendra perturber davantage les cours au sein du “Grand portail”, qui, malgré une rentrée académique annoncée par le gouvernement pour novembre dernier, les cours n’ont débuté qu’il y a quelques semaines, mais en dents de scie. Ce nouveau front social initié par le personnel administratif, les techniciens et les ouvriers de service vient s’ajouter à celui du Syndicat national des enseignants et chercheurs (Snec) lancé le 5 janvier dernier.

Laissez votre avis