dimanche,28 novembre 2021
AccueilDerniers articlesUOB : le secrétariat général décline son plan d’action pour une université...

UOB : le secrétariat général décline son plan d’action pour une université plus compétitive

Ecouter cet article

C’est au sein de la bibliothèque universitaire qu’a eu lieu le jeudi 5 mars 2020 la présentation du document de pilotage du secrétariat général de l’Université Omar Bongo (UOB). Occasion pour le nouveau secrétaire générale de la première université du pays, Henriette Aurélia Mombey épouse Massala de faire un l’état des lieux au sein de cet établissement mais surtout dévoiler les solutions à apporter pour redorer le blason de l’universi.

C’est en présence du ministre de l’Enseignement supérieur Jean De Dieu Moukagni Iwangou, du nouveau recteur de l’UOB Noel Mesmin Soumaho, des syndicats des enseignants et du personnel que la nouvelle équipe du secrétariat général a décliné les 10 axes devant conduire sa politique de redynamisation et de restructuration de l’Alma mater des universités au Gabon .

Nouvellement établie dans ses fonctions de secrétaire générale de l’UOB, Henriette Aurélia Mombey épouse Massala a dressé le bilan à mi-parcours de son équipe mais aussi fait un état des lieux au nouveau recteur . En effet, depuis l’installation de ses membres en novembre 2019 on note un réaménagement visible des alentours de l’UOB devenu depuis quelques temps une « pâle copie de la gare routière ». Elle a annoncé la mise en place d’un management des ressources strict devant enrayer certains dysfonctionnements tel que l’absentéisme du personnel.

Par ailleurs, faisant le tour des maux qui gangrènent la vie au sein de l’UOB , la secrétaire générale a succinctement pointé du doigt la désuétude des bâtiments cinquantenaire, le manque de fourniture internet, la nonréhabilitation de la radio universitaire “Radio Campus”, l’inadéquation de certains programmes, la non mise à jour de la bibliothèque universitaire pourtant censée être le complément parfait des cours dispensés en amphithéâtres. Une preuve que la gestionnaire de ce temple du savoir a pris le soin de s’imprégner véritablement de son milieu de travail dès sa prise de fonction.

A la suite de cela des préconisations ont été faites notamment la mise sur pieds des activités génératrices de revenus afin que l’administration puisse s’autonomiser. Elle n’a pas manqué de dresser les 10 axes de déploiement devant permettre à l’UOB d’atteindre l’excellence. Il s’agit entre autres de l’amélioration de l’image de l’UOB, du renforcement de la cohésion sociale des acteurs UOB, la mise en place d’un dialogue social, de l’assainissement de l’administration, l’amélioration des conditions de travail, la création des partenariats, la sécurisation du campus, la création d’une unité d’auto-évaluation et la création de l’UOB virtuelle.

La fin de la séance a été marquée par le mot d’adresse du recteur qui s’est montré déterminé à accompagner le dynamisme du nouveau secrétariat. « Je vous ai écouté. Je suis de la maison car avant d’en être agent j’y ai été étudiant. Nous espérons que ces états généraux ne resteront pas des vains mots. Cette année l’UOB entame son cinquantenaire. Il faut que les choses bougent »,a-t-il conclu. Le ministre de tutelle a quant à lui encourager la jeune équipe à ne pas baisser les bras. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop