mercredi,6 juillet 2022
AccueilA La UneUOB: la cure de jouvence en bonne voie !

UOB: la cure de jouvence en bonne voie !

Ecouter cet article

Évalués à près de 5 milliards FCFA, les travaux de réhabilitation de l’Université Omar Bongo (UOB) inscrits dans le Plan d’accélération de la transformation (PAT) portent leurs fruits. En effet, le temple du savoir arbore une configuration nouvelle taillée aux standards modernes  ponctuée par un nivellement des voiries, des bâtiments administratifs et pédagogiques, infrastructures sportives et réfectoire flambant neufs et des dortoirs qui sont en cours de réhabilitation totale.

Loin des griefs qui lui sont habituellement faits, l’Université Omar Bongo opère un virage grandeur nature. Ce changement de paradigme émane de la vision du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba consignée dans l’ambitieux Plan d’accélération de la transformation via le pan stratégique qui consiste à redynamiser les secteurs clés notamment l’Education et l’enseignement supérieur. Situation palpable au temple du savoir où d’importants travaux de réhabilitation sont en cours avec déjà des résultats perceptibles.

Vers la réouverture d’un campus universitaire flambant neuf

Fermé depuis 2014 pour cause de vétusté, le campus université incarne à lui seul la nouvelle donne impulsée par la première autorité du pays. Des dortoirs A à E en passant par le C et le D, tout semble fin prêt pour de nouveau accueillir les étudiants. Cerise sur le gâteau, la capacité d’accueil a été largement augmentée. Toute chose qui permettra à l’ensemble de nouveaux bacheliers venus de l’intérieur du pays de pouvoir se loger décemment et ne plus courir le risque d’arriver en retard en cours.

Pour y parvenir, le Centre national des œuvres universitaires (CNOU) devrait être mis à contribution pour scruter au peigne fin l’ensemble des dossiers des étudiants qui seront soumis à la commission chargée de la question. L’objectif étant que cette procédure se fasse en toute transparence. Notons que ces nouveaux dortoirs ont été construits en application des exigences techniques modernes et ergonomiques afin de fournir une solution pérenne aux difficultés de logements à laquelle fait face la communauté estudiantine.

L’UOB renoue avec son lustre d’antan

Point saillant dans le cahier de charges des enseignants chercheurs et des partenaires sociaux, les conditions de travail à l’Université Omar Bongo ont d’ores et déjà connu une cure de jouvence. Et ce, puisque que de nouveaux espaces administratifs ont été soigneusement aménagés. Lequel faisait face aux carences en tous genres. Il s’agit entre autres du manque de bureaux pour tous les enseignants, absence de toilettes dans l’ensemble des bureaux administratifs mais également l’accès pour personnes à mobilité réduite qui demeurait difficile.

Par ailleurs, l’établissement compte dorénavant 3 nouveaux bâtiments pédagogiques récemment livrés avec le ravalement de façades des amphithéâtres. Les places assises sont désormais en remodelage de la menuiserie métallique en bois traité. À ce propos, l’administrateur général S2+ BTP chargé de la mission contrôle a annoncé une nouvelle livraison. « Nous pensons que d’ici la fin de ce mois, les autres 4 pavillons seront livrés », a d’ores et déjà annoncé Henri Nguema Ekoue.

Les infrastructures éducatives, sportives et le réfectoire à point

Si la barrière vieille de plus de 50 ans demeure poreuse, il y a une lueur d’espoir en ce que sa réfection devrait intervenir dans un futur proche. C’est notamment ce qu’ont assuré les autorités rectorales en tête desquelles le Recteur par intérim le Pr. Mesmin-Noël Soumaho,« le ministre des travaux publics est en train de mettre les bouchées doubles pour faire en sorte que ce qui n’a pas été bien , le soit », a-t-il indiqué en marge de la présentation du rapport des états généraux de l’UOB. 

Une sérénité qui s’appuie sur les réalisations déjà effectuées en l’occurrence la restructuration du resto U bientôt opérationnel. À cela s’ajoute, la bibliothèque de la cité U réfectionnée aux standards internationaux notamment avec un ponçage opérationnel et le polissage de l’étanchéité. De quoi permettre aux étudiants de cette structure universitaire mais également aux autres usagers de se documenter dans des conditions idoines. Que dire du plateau sportif qui nécessite quelques ajustements notamment le déplacement des plantations agricoles pour laisser place aux structures universitaires.

Plus que quelques mois avant la livraison totale

Créée en 1970 avec l’ambition d’en faire un des fleurons de l’enseignement supérieur en Afrique, l’Université Omar Bongo compte pas moins de 35 000 étudiants et 1000 enseignants et personnels administratifs. Nul doute que cette mise à niveau dont la livraison sera effective dans les tout prochains mois, selon le chronogramme défini par la feuille de route du Plan d’accélération de la transformation, aura un impact considérable pour l’ensemble des composantes de ce temple du savoir.

Plus qu’un simple projet d’embellissement des salles de travail, cette opération permet à l’université de s’adapter aux nouvelles formes d’enseignement en intégrant des outils adaptés à l’épanouissement intellectuel et social des étudiants-UOB. Notons que ces nouveaux espaces s’inscrivent parfaitement dans la vision d’Ali Bongo Ondimba pour la première université du Gabon, par ailleurs vitrine de la formation des élites. Cette opération s’étendra à d’autres établissements notamment à l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) et l’Université de sciences de santé (USS).

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x