lundi,6 février 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
AccueilA La UneUOB: la COP27 au coeur de l'échange entre Alexis Lamek et les...

UOB: la COP27 au coeur de l’échange entre Alexis Lamek et les étudiants

Ecouter cet article

C’est à la faveur d’une conférence-débat animée le lundi 28 novembre dernier au sein de l’Université Omar Bongo (UOB) que l’ambassadeur de France au Gabon est revenu sur le bilan et les perspectives de la COP27. Alexis Lamek a longuement échangé avec plus de 200 étudiants de cycle Master spécialisés dans l’environnement, la géographie et l’économie.

« Bilan et perspectives : Post-COP27 », tel était l’objet de la Conférence-débat animée le lundi 28 novembre dernier par l’Ambassadeur de France au Gabon au sein de la bibliothèque universitaire de l’UOB. Pour Alexis Lamek il était tout d’abord question de prendre le pouls des jeunes étudiants dans le domaine de l’environnement, la géographie et l’économie sur ce rendez-vous cher à la planète.

Aussi, le diplomate français en a profité pour évoquer « les prochaines échéances franco-gabonaises sur le climat ». Toute chose qui a abouti à la traditionnelle phase de questions-réponses à laquelle Alexis Lamek s’est prêté. Pour la communauté estudiantine présente, le curseur a été mis sur « l’intérêt d’un financement plus ciblé auprès de la société civile et de la recherche scientifique ».

Par ailleurs, la place des droits de l’Homme dans le dérèglement climatique ainsi que le lien entre la préservation de la forêt et le développement économique du pays, n’ont pas été mis en marge. Un exercice fastidieux mais didactique qui a servi de répétition au patron de la diplomatie française au Gabon avant le One Forest Summit qui se tiendra en mars 2023 à Libreville.


À ce propos, Alexis Lamek a mis en exergue l’intérêt de participer à cette échéance qui mettra « en avant le rôle crucial de la forêt et de tout son écosystème à l’échelle planétaire et d’identifier des solutions innovantes pour accompagner sa préservation ». Non sans manquer de marquer sa satisfaction quant à la proposition formulée par l’Union Européenne en vue de la « création d’un fonds dédié à aider les pays à faire face aux conséquences du dérèglement climatique ».

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x