dimanche,2 octobre 2022
AccueilA La UneUOB: incapable de construire des salles, Mouguiama-Daouda veut plus de cours en...

UOB: incapable de construire des salles, Mouguiama-Daouda veut plus de cours en ligne

Ecouter cet article

Lors de la commémoration du 50ème anniversaire de l’Université Omar Bongo (UOB), le mercredi 22 décembre 2021, le ministre de l’Enseignement supérieur a appelé le recteur intérimaire à opérer une profonde réforme dans le mode de dispense de cours. Pour le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, l’heure est venue de migrer vers le E-learning en créant un « espace d’échanges dynamiques de connaissances » plutôt que de construire des nouveaux bâtiments.

Persuadé que l’Université Omar Bongo mérite de retrouver son lustre d’antan, le Pr. Mesmin-Noël Soumaho, recteur par intérim dudit établissement, a voulu marquer les esprits lors de la commémoration du demi-siècle de l’Alma mater des centres d’intelligence au Gabon. Il s’agit de la remettre sur les rails de l’excellence grâce à son triptyque « savoir-progrès-université ».Une vision que semble partager le gouvernement représenté par le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, par ailleurs enseignant à la faculté des Lettres et sciences humaines (FLSH). 

Si plusieurs observateurs pointent du doigt les faibles capacités d’accueil avec moins de 30.000 places assises pour une population estudiantine supérieure à 50.000 individus, le Ministre de l’Enseignement mise sur le E-learning. « L’UOB, en tant qu’institution du 21ème siècle est invitée à devenir davantage un espace de transmission et d’échanges dynamiques de connaissances et d’opportunités plus virtuelles que pressentielles », a-t-il souligné.

Aussi, ajoute-t-il, « l’un des défis majeurs à résoudre après 50 ans d’existence demeure l’employabilité des étudiants ». Autant dire que pour le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda, il faut opérer une mutation en lien avec l’ère du temps. Seulement, si l’ambition du gouvernement semble noble, il est à noter qu’à ce jour, les cours en ligne ne sont malheureusement cantonnés que sur WhatsApp. Et ce, malgré la proposition faite par des professionnels du numérique aux décideurs. Les outils devant permettre cette avancée n’ont jamais été implémentés. 

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x