jeudi,19 mai 2022
AccueilA La UneUOB: 6000 nouveaux étudiants pour une université à faible capacité d'accueil

UOB: 6000 nouveaux étudiants pour une université à faible capacité d’accueil

Ecouter cet article

C’est sur les antennes de notre confrère Gabon télévisions que la secrétaire générale de l’Université Omar Bongo (UOB) a annoncé l’arrivée prochaine de 6000 nouveaux étudiants au sein du temple du savoir. Ce qui va porter le nombre total d’étudiants à 26.000 pour le compte de cette année académique 2022-2023 qui devrait, somme toute, débuter sous peu.

L’Université Omar Bongo (UOB) va accueillir une importante vague de bacheliers issus de la dernière session du Baccalauréat tenue en 2021. Il s’agit de 6000 futurs étudiants qui ont débuté à s’inscrire en ligne depuis le vendredi 14 janvier dernier dans les filières générales de lettres, sciences humaines et sociales. Pourtant, il est de notoriété publique que l’Alma mater des universités au Gabon est confrontée à une carence de places assises due au nombre trop élevé d’apprenants.

Estimée à 35.000 individus, l’UOB va a une bonne partie de sa population est évacuée lors de la série de soutenances organisée ces derniers mois par le recteur intérimaire Mesmin-Noël Soumaho. À ce jour, ce sont 21 060 étudiants qui constituent le nouvel état d’effectif général. Les 6000 nouveaux bacheliers sont censés s’inscrire jusqu’au 30 janvier 2022 via le site Sygor. Une solution qui a connu quelques dysfonctionnements avec la forte activité.

Si ces nouveaux étudiants pourront enfin débuter les cours, il y a lieu de préciser que cette université est loin d’être un cadre propice pour l’épanouissement des étudiants. Et pour cause, l’UOB est assimilable à une « jungle » où seuls les plus forts s’en sortent. Entre mafia et éternelles carences dans le fonctionnement, les futurs étudiants craignent de connaître les mêmes travers que leurs aînés. Au-delà des discours de la nouvelle équipe, les actes se font rares. Les étudiants au département de droit sont contraints de suivre certains cours à l’Ecole normale supérieure de l’Enseignement technique (ENSET).

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop