Union nationale : Mike Jocktane, Patrick Eyogo et Marcel Biko’o traduits en conseil de discipline

Le Bureau national a décidé de la convocation du Conseil de discipline et du mérite pour statuer sur les cas de Messieurs Mike Steeve Jocktane, Patrick Eyogo Edzang et Marcel Boko’o Moussavou respectivement Vice président chargé de la supervision des secteurs santé, travail et emploi, trésorier général et militant ancien coordinateur adjoint du mouvement national des jeunes.

C’est dans une note n°006/UN/P/ZM/17 adressée à l’ensemble des militants de l’Union nationale datée du 6 avril 2017, que le président de ce parti Zacharie Myboto, a précisé cette convocation.

Il a tout d’abord rappelé que «le Conseil national du parti est l’organe national délibérant qui prend dans l’intervalle du Congrès, toutes décisions relatives au fonctionnement et à la vie du parti et du pays. Ses décisions, comme les choix politiques du parti, s’imposent à tous les adhérents de l’Union nationale qui s’engage à les respecter conformément à l’alinéa dernier de l’article 4 de nos statuts».

Rappelant en outre, que seul le président de l’UN a l’autorité de représenter le parti à l’intérieur et l’extérieur du gabon, «la participation de militants de l’Union nationale quels qu’ils soient aux réunions de ladite parodie de dialogue est une acte d’indiscipline portant atteinte à la cohésion du parti».

Par ailleurs, le Bureau nationale de l’UN n’a pas manqué de lancer à l’endroit des militants le devoir de respect des dispositions statutaires et réglementaires. «La force et la cohésion du parti sont le prix du respect des textes auxquels tous, nous avons consenti en adhérant à l’Union nationale. Il ne saurait en être autrement.»

Laissez votre avis